Guinafnews
Votre pub ici 728

Après chez ‘Mirador’, Me Amadou Diallo était chez les ‘GG’ pour expliquer les irrégularités de la convocation de CDD par la CRIEF

0

Samedi dernier, il était l’invité de ‘Mirador’ de FIM FM. Ce lundi, c’est aux ‘Grandes gueules’ d’Espace qu’il a expliqué les raisons pour lesquelles il considère d’irrégulière la convocation de Cellou Dalein Diallo, lundi 13 juin 2022, à la CRIEF qui, de plus en plus, est considérée comme tribunal politique du CNRD soutenus par des leaders partisans politiques marginaux, les ‘mains noires‘.

 

Chez les ‘GG’, Me Amadou Diallo, Conseiller juridique a indiqué que la « convocation (de Cellou Dalein, ndlr) a un problème. Je la considère comme irrégulière dans la mesure où elle ne respecte pas le code de procédure pénale, notamment à l’article 144. Dans la convocation il n’est pas mentionné les faits qu’on reproche à M. Cellou Dalein Diallo. Or, la loi exige que les faits pour lesquels l’intéressé est convoqué soient mentionnés. Si c’est un seul fait, on le mentionne, si c’est trois, donc chacun des faits doit être mentionné. On doit mettre les faits, pour permettre à celui qui est convoqué de savoir d’abord pourquoi il est convoqué, ensuite de prendre le temps de se préparer pour assurer sa défense« .

Me Amadou Diallo, ancien député de l’UFDG, a aussi souligné que « quand une convocation est irrégulière, cela veut dire qu’elle n’existe pas sur le plan juridique« , en posant des questions : « lorsque vous n’êtes pas convoqués, vous pouvez répondre à une convocation ? La convocation est irrégulière et elle n’a pas été notifiée régulièrement et elle a été remise à une personne qui n’est pas habilitée à la prendre. Est-ce qu’il y a une convocation? »

Pour lui, la CRIEF « n’a pas notifié à la personne concernée cette convocation. On a remis ça à un avocat, certes qui a l’habitude de défendre les militants de l’UFDG ou l’UFDG en tant que parti politique, mais cela ne veut pas dire que Me Béavogui est avocat de Monsieur Cellou Dalein dans ce dossier. Pour le moment, Cellou Dalein Diallo n’a choisi aucun avocat puisqu’il n’a pas été convoqué par la justice. Il n’a pas d’avocat et il n’a pas élu domicile au cabinet de Me Béavogui ou au cabinet X« .

De l’avis d’un juriste, « Me Amadou Diallo, Conseiller juridique du président de l’UFDG fait bien de relever ces maladresses de la CRIEF. Moi je lui suggère fortement de communiquer, par écrit, à la CRIEF pour que celle-ci, si il elle veut réellement convoquer M. Cellou Dalein Diallo, corrige la procédure de convocation. Il ne s’agit pas d’aller dans les médias dire ceci ou cela. Il est préférable d’écrire à la CRIEF, utiliser les services de l’Huissier qui a porté la convocation chez Me Béavogui, pour leur dire de corriger le contenu et l’adresse de ladite convocation. Même la presse aimerait mieux cette procédure. Il pourrait convoquer une conférence de presse après. Mais qu’il fasse vite car, le temps file« .

 

M. S. Fadi DIALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies