Guinafnews
Votre pub ici 728

L’UFDG a rendu un grand service à Ousmane Gaoual Diallo

0

En excluant officiellement Ousmane Gaoual Diallo des rangs du plus grand parti politique de Guinée, l’UFDG, les responsables de cette formation politique ont rendu un grand service à celui qui est devenu Ministre Porte-parole du gouvernement de la transition et qui les avait abandonnés depuis le 17 juillet 2021.

Selon différents commentateurs, « lors de sa détention à Coronthie, Gaoual Diallo a été ‘travaillé’ par les services d’Alpha Condé. Ils ont convenu de la rédaction de cette lettre signée par lui, Ibrahima Chérif Bah et Cellou Baldé. C’est là que Gaoual a décidé de quitter l’UFDG pour aller vers la mouvance présidentielle. A sa sortie de prison, il n’a pas cherché à aller vers le parti ou chez Dalein. Il a rompu les liens. De fait, il avait démissionné du parti qui, avec cette décision de l’exclure de ses rangs, lui a rendu un grand service. Il peut maintenant faire partie de la formation politique que les mains noires du CNRD sont en train de former« .

Chez FIM FM, le responsable de la Cellule de Communication du parti, Joachim Baba Millimouno, a expliqué que « cette décision intervient suite à de nombreuses violations des règlements intérieurs et des statuts du parti par Monsieur Ousmane Gaoual Diallo« , en indiquant que « toute entité, toute organisation régie par des règles, par des principes se doit de veiller au respect scrupuleux de ces principes-là qui régissent son fonctionnement. Dans le cas de Ousmane Gaoual Diallo, il vous souviendra qu’il était en prison pendant plusieurs mois et que la décision de leur libération a été effective le 17 juillet 2021« .

Abandon de poste

Poursuivant, il a informé que depuis cette date, « Monsieur Ousmane Gaoual Diallo outre cette réception qui leur a été accordée par Monsieur Cellou Dalein Diallo à son domicile à Dixinn le même jour, il n’a plus jamais travaillé au sein du parti. Il a fait abandon de poste, il n’a participé à aucune activité du parti. Vous savez qu’il était Coordinateur par intérim de la Cellule de communication. Donc il a abandonné non seulement le Conseil politique dont il était membre, il a abandonné la cellule de communication avec laquelle il n’interagissait plus. J’en ai été vice coordinateur et intérimaire avec deux autres de mes collaborateurs. Et par-dessus tout vous voyez la décision, elle est suffisamment claire parce qu’elle est bien motivée« .
De l’avis de certains analystes politiques, « cette décision était inutile. Et même s’il fallait la prendre, la signature d’une autre personne, au nom du Conseil politique était mieux indiquée que celle du président vu que celui-ci est absent du pays. Il faudrait d’ailleurs que la direction du parti, qui dit que Cellou Dalein Diallo est en mission à l’étranger, le fasse signer dans le pays et la ville où il se trouve. De savoir ce que le parti et ses alliés font actuellement, à travers le pays, est plus important que de prendre ce genre de décision. Gaoual était fini, mais il lui ont donné les moyens de rebondir aux côtés des actuels maîtres du pays. Il avait hâte d’être poussé vers la sortie. L’UFDG lui a rendu un grand service avec cette exclusion signée par Cellou Dalein Diallo« .

 

Khady THIAM (Collaboration I. S. BALDÉ)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies