Guinafnews

Le gouvernement fait un très petit pas dans la bonne direction. Va-t-il continuer, en accélérant la cadence ?

Dans le courrier qu’il a adressé au Président de l’ANAD, Cellou Dalein Diallo, en tournée aux Etats-Unis, le Ministre Mory Condé du MATD (Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, souligne que la rencontre s’inscrit dans « le cadre de la troisième session du cadre de concertations » dont l’objectif « est d’élaborer un plan d’action opérationnel du cadre de dialogue inclusif et permanent et de définir les modalités pratiques de suivi de sa mise en œuvre« .

Le cadre de concertation va-t-il être remplacé par un véritable cadre de dialogue permanent et inclusif ? Le FNDC sera-t-il invité comme les autres forces vives ? Le gouvernement saura-t-il accorder à chaque coalition le poids qu’il pèse réellement sur le paysage politique guinéen ?

En tout cas, pour la réussite de ce dialogue, il serait plus facile de ne considérer que deux (2) groupes : celui du G58, Rpg a-e-c et ses alliés et leurs forces vives d’un côté, et de l’autre, celui du CNRD, de ses alliés comme le Forum pour une transition apaisée formée par les Lansana Kouyaté, Faya Millimono et consorts, avec les Comités de défense de la transition (CDT) de Dansa Kourouma et le FNDT de Kéamou Bogola Haba.

De l’avis d’un commentateur, « pour l’heure, on peut croire que le gouvernement fait un très petit pas dans la bonne direction. Va-t-il continuer, en accélérant la cadence ? Ou cherche-t-il à faire semblant, pour gagner du temps ? En tout cas, le fait de parler de cadre de dialogue inclusif et permanent, plutôt que de cadre de concertation est un signe positif « .

 

Copie de la lettre adressée au Président de l’ANAD, qui pourrait être identique à celles des autres invités :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.