Guinafnews

Alpha Condé a demandé à la Junte d’écarter Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré de la course pour le fauteuil présidentiel

Saïkou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR de l’Union des forces républicaines (UFR) soutient que la junte guinéenne est de mèche avec l’ancien président Alpha Condé, pour écarter Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré de la course pour le fauteuil présidentiel.

Invité de l’Émission ‘Mirador’ de FIM FM l’ex député de la 8 ème législature a affirmé : « Nous avons des sources concordantes qu’Alpha Condé devait signer sa lettre de démission. Il a posé des conditions à la junte à l’époque. Parmi ces conditions, c’est d’écarter Cellou et Sidya Touré de la scène politique. Nous avons cette information.

Lors de la rencontre au camp Samory Touré, nous avons vu le comportement de ceux qui ont le pouvoir. Quand vous venez au pouvoir par un coup d’Etat, vous savez que vous n’avez pas la légitimité. C’est le consensus qui prime sur toutes les décisions qui doivent être prises avec les personnalités qui ont la légitimité aux yeux de la population.

Ils se sont acharnés sur Cellou et Sidya pour les sortir de chez eux. Cela prouve à suffisance qu’ils ont quelque chose à se reprocher.

Nous avons des informations. Mais avec l’évolution, ils se sont rendu compte que ce n’est pas la peine qu’il signe sa lettre de démission. Parce que, de fait, ils ont le pouvoir. Mais de l’autre côté, il faut savoir qu’en réalité, la manière dont les choses évoluent, on a l’impression qu’il y a la main noire d’Alpha Condé derrière. Je vous explique cela de façon très simple.

Premièrement, Alpha n’a jamais gobé Sidya et Cellou dans la gestion. Deuxièmement, il ne veut pas de remplaçant. Et pour cela, dans son camp, tous ceux qui ont eu des velléités sont en prison. C’est Kassory, Damaro, c’est Mohamed Diané et autres.

A mon sens, il continue à donner des conseils à la junte. C’est très grave pour la junte si elle écoute les conseils d’Alpha Condé. Je crois que par les actes qui sont posés, il y a une connivence entre Alpha Condé et la junte. Tout le problème, c’est parce que les principaux adversaires d’Alpha Condé sont Sidya et Cellou.

Quand vous faites un coup d’Etat, vous regardez dans la direction de ceux qui n’étaient pas en connivence avec celui contre lequel vous avez fait le coup d’État. C’est une lecture simple de la scène politique. On ne peut pas comprendre que tu fasses un coup d’Etat contre quelqu’un et que tu t’acharnes contre ceux qui n’étaient pas d’accord avec cette personne. Il suffit de regarder les actes posés pour s’en rendre compte.

« Les habitudes ont la peau dure… La junte ne nous rassure pas ».

La junte, si elle écoute Alpha ou les gens qui sont avec Alpha, parce qu’elle est infectée dans son système par des gens qui étaient autour de Alpha. Même cette junte appartenait au système Alpha, il ne faut pas ignorer cela. Quand ils ont fait le coup d’Etat, on pensait qu’ils sont venus pour se repentir et regarder la Guinée d’une autre manière. Mais les habitudes ont la peau dure. Avec le comportement de la junte, nous pouvons dire que c’est en connivence avec Alpha. La junte ne nous rassure pas ».

Pour un analyste politique, « ces déclarations de Saïkou Yaya Barry sont à prendre au sérieux. Mais il faut ajouter que certains dignitaires du régime Alpha Condé, notamment Kassory Fofana et Dr. Diané, traversent des moments durs alors que d’autres ne sont nullement inquiétés. Il faut que cette situation de chasse aux sorcières soit examinée lors du dialogue que le médiateur de la CEDEAO va diriger. Cellou et Sidya ne son pas des criminels et il ne faudrait pas qu’ils soient traités comme cela. Il y a des risques sérieux pour la stabilité du pays si ces  personnalités sont mises à l’écart par une Justice aux ordres. Leurs partisans pourraient manifester et exiger, comme la communauté internationale le veut, des élections inclusives, voire même une transition avec un président de la transition civil. Car si Doumbouya et ses camarades veulent rester au pouvoir, il faudrait bien qu’ils démissionnent de l’armée et qu’ils se portent candidats. »

 

Hamidou BAH  

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.