Guinafnews
Votre pub ici 728

Le FNDC et le CNRD ont la même légitimité sociologique.

0

Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) n’aurait pas une existence légale, paraît-il. Selon ses détracteurs.

D’emblée, il n’est pas inutile de rappeler que « le DROIT ne fait que codifier des FAITS PRÉEXISTANTS ».

Donc la légitimité précède la légalité.

Trois cas de figure illustrent cette affirmation, cette assertion :

C’est après s’être « aimé » que des tourtereaux font un échange de consentement mutuel devant leurs parents et le maire.

C’est après la naissance d’un bébé que ses parents vont le déclarer aux services municipaux qui leur remettent son acte de naissance.

C’est après avoir rendu l’âme que l’on dresse un certificat de décès au nom du défunt.

Prenons le cas du Comité national du rassemblement pour le développement (CNRD) qui est une junte militaire de transition proclamée en Guinée après le coup d’État du 5 septembre 2021.

Certains sont en droit de se demander si le CRND a une base légale n’ayant pas été élu par le peuple guinéen ?

Ne devrait-on pas parler de légitimité sociologique et non de légalité dans ce dernier cas de figure ?

Pour les cas du FNDC et du CRND, « LE FAIT PRÉCÈDE LE DROIT », et seul le droit, l’élection codifient des faits préexistants.

Nous sommes donc en face de deux cas illustratifs de la légitimité sociologique.

Dans une démocratie il faut accepter des voix discordantes. Ne dit-on pas que « C’EST DE LA CONTRADICTION QUE NAISSENT LA VÉRITÉ ET LE PROGRÈS ? »

 

#LeDroitFacile

#LeDroitPourTous

NABBIE IBRAHIM BABY SOUMAH

JURISTE GUINÉEN

 

N.B. le titre est de guinafnews.org

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies