Guinafnews

« On n’avait même pas besoin d’un médiateur si la junte avait fait preuve de bonne volonté ». (Fodé O. Fofana)

Le vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) invite les autorités de la transition à mettre en place un véritable cadre de dialogue. Fodé Oussou Fofana assure que le colonel Mamadi Doumbouya ne devraient faire des acteurs politiques ses adversaires. 

‘’Le discours du colonel Mamadi Doumbouya le 5 septembre a rassuré les guinéens parce qu’il a dit qu’il n’était pas candidat. Je pense qu’il était de bonne foi à l’époque. Mais on est surpris aujourd’hui de voir les anciennes pratiques revenir, c’est regrettable’’, estime Dr Fodé Oussou Fofana.

Et de poursuivre: ‘’Tout ce qu’on demande, c’est le dialogue. L’UFDG a toujours été demandeur du dialogue. Pourquoi le CNRD ne saisit pas cette occasion ? C’est autour de la table que nous pouvons régler nos problèmes. Notre volonté, c’est de dialoguer. Cette histoire de chronogramme de la transition, on peut la régler autour de la table. Malheureusement aujourd’hui, rien ne bouge dans ce pays’’.

L’ex-patron des députés libéraux démocrates assure que les manifestations restent et demeurent le dernier recours de la classe sociopolitique.

‘’On n’avait même pas besoin d’un médiateur si la junte avait fait preuve de bonne volonté. Mais si le CNRD refuse de nous écouter, si nous n’avons aucun moyen pour nous faire entendre, on n’aura pas d’autres choix que de manifester puisque cela est consacré par la loi’’, tranche Oussou Fofana.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info 

(*) In. https://www.visionguinee.info/fode-oussou-fofana-si-le-cnrd-refuse-de-nous-ecouter-on-naura-pas-dautres-choix-que-de-manifester/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.