Guinafnews
Votre pub ici 728

‘’L’acharnement du CNRD contre les valeurs de liberté et de démocratie révèle une volonté de confiscation du pouvoir »

0

Dans un Tweet, Sidya Touré, qui comme Cellou Dalein Diallo aurait pu gagner la présidentielle de 2010, a commenté la dissolution du Front national pour la Défense de la Constitution (FNDC).

Il a estimé que : ‘’la dissolution du FNDC est symptomatique d’une junte devenue périlleuse pour la paix sociale. L’acharnement du CNRD contre les valeurs de liberté et de démocratie incarnées par le FNDC révèle une volonté de confiscation du pouvoir qui ne résistera pas à la légitimité’’.

Hier, un commentateur politique estimait qu’il « est temps que les leaders politiques prennent l’initiative du règlement de cette crise vu que les démarches de la CEDEAO n’ont pas l’air d’avancer. Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo ont les capacités d’organiser des missions des forces vives auprès des Chefs d’États de la CEDEAO, pour proposer un plan de sortie de crise, car cette situation actuelle profite davantage au CNRD du Colonel Doumbouya. Pour que les populations restent mobilisées, il faut qu’elles sentent que leurs leaders politiques sont actifs à l’international, notamment dans les pays de la CEDEAO ».

Pour lui, Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo doivent initier « des démarches auprès des Présidents Embalo, président en exercice de la CEDEAO, Macky Sall (Sénégal), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Faure Gnassingbé (Togo), et Mohamed Bazoum (Niger) pour soumettre des propositions de sortie de crise à travers un chronogramme de 24 mois. De telles démarches sont actuellement plus importantes que des rencontres à Paris, Bruxelles et Washington ».

Comme je l’ai expliqué hier, «en raison du principe de la subsidiarité, c’est à ce niveau qu’il sera possible de se faire mieux entendre. Et pour aller vers  les chefs d’États de la CEDEAO, il faudrait bien qu’ils aient un chronogramme de 24 mois, commençant le 5 février dernier, parce que c’est depuis cette que le CNT a été installé. Ces chefs d’État sauront ce que les forces vives proposent et viendront examiner cela avec le G5 Guinée (France États-Unis, CEDEAO, Nations-Unies et Union européenne). Le CNRD, qui ne veut pas de dialogue inclusif sera obligé de faire le même exercice. C’est ça que les populations attendent de Cellou Dalein et Sidya Touré. C’est ce qui peu les mobiliser. Il ne faut pas qu’ils attendent la dissolution de leurs partis par cette nébuleuse pour agir. Le CNRD est formé comment et par qui ? Ils ont tué combien pour prendre le pouvoir ? Ils sont près à tuer combien pour le conserver ?« .

 

Khady THIAM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies