Guinafnews
Votre pub ici 728

Makanera avoue avoir conseillé le Ministre Mory Condé de dissoudre le FNDC

0

En vacances en Turquie, l’ancien Ministre de la communication Alhousseyni Makanéra Kaké a accordé, hier, un entretien à l’émission «On refait le monde». Interrogé sur la manifestation projetée par le FNDC à travers tout le pays, il a indiqué : «Moi, je ne m’associerai jamais à tout ce qui est organisé par le FNDC même avant sa dissolution ».

Leader du Front national pour le Développement (FND), formation politique remorquée par le RPG a-e-c, Makanera Kaké ajoute : « Moi j’ai parlé de la dissolution du FNDC. J’ai demandé aux autorités de dissoudre le FNDC depuis le 10 mai (2022). C’est une organisation de fait qui trouble l’ordre public donc en aucun cas les nouvelles autorités ne doivent  permettre à ce que la transition soit compromise. Vous pouvez demander au ministre Mory Condé, je suis allé lui dire, les manifestations qu’on est en train de dire là si ces manifestations vont se faire il y aura des morts ».

Lors de son entretien n’a-t-il été question de la dissolution du FNDC ? A-t-il évoqué le cas des leaders du RPAG a-e-c, ‘bienfaiteurs du FND’ détenus (injustement disent leurs avocats) depuis le 6 avril ? Ou alors était-il allé négocier une sortie du territoire, comme certains commentateurs le disent ?  Hier matin, cet ancien Ministre de la Communication d’Alpha Condé, conseille aux autorités de transition de sanctionner les formation politiques qui vont s’associer à la manifestation de demain, appelée par le FNDC.

A cet effet, il a précisé : «Moi, je ne m’associerai jamais à tout ce qui est organisé par le FNDC, même avant sa dissolution.  Et tout parti politique qui va s’associer à la manifestation du FNDC est un parti politique qui est hors la loi, même le RPG. A partir du moment où la décision du ministre de l’Administration du Territoire a dissout le FNDC, c’est fini. J’ai entendu les gens dire que, c’est un état d’esprit, mais le voleur qui vole, c’est un état d’esprit d’aller voler. Mais, cela n’empêche pas aux autorités publiques de démanteler le groupe, quand ça peut porter préjudice à la bonne marche de la société».

Pour un commentateur, « Makanera oublie que la dissolution du FNDC a été dénoncée partout. Certains pourraient même attaquer cette décision devant les tribunaux. Le FNDC a été invité par le CNRD à proposer des solutions pour une sortie de crise, au même titre que l’UFDG, l’UFR, le RPG a-e-c et ses alliés. Il oublie également que de nombreux partis politiques dont l’UFDG, le Pades de Dr. Kaba, l’UFR, etc. ont été membres fondateurs du FNDC. Et puis ce FNDC mobilise les guinéens qui veulent un régime démocratique en Guinée pour toujours. Lui Makanera donne des signes de vouloir draguer le CNRD. Si Alpha Condé ne le dépanne pas, cela pourrait arriver. Il n’a pas de  convictions. Il est guidé par ses intérêts. Certains au RPG a-e-c veulent régler les comptes avec le CNRD qui les a dépouillé du pouvoir et pris en otage des dirigeants du parti. Maintenant que le Collectif RPG a-e-c et alliés est favorable aux manifestations, on va attendre les commentaires de Makanera« .

De l’avis de nombreux commentateurs, cette transition guinéenne aurait bien fonctionné si le CNRD avait respecté la Charte qu’il a élaborée et imposée aux forces vives et à la population. Au Mali, Assimi Goïta s’est appuyé sur les opposants de l’ex président IBK, mais ici, Doumbouya a choisi d’aller avec des mouvements politiques et sociaux sans envergure.

 

Mamadou Alpha BAH

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies