Guinafnews

Sans le RPG a-e-c, Makanera n’est rien

Hier, Alhousseyni Makanera Kaké, ancien ministre de la Communication de l’ex président Alpha Condé, était l’invité de l’émission « On refait le monde« . Ce matin, c’est chez FIM FM, à l’émission « Mirador » qu’il a commenté l’actualité marquée par la décision du Collectif RPG a-e-c et alliés de prendre part aux manifestations organisées par les forces vives de la nation.

Pour des commentateurs, « il a été clair quand il dit qu’il ne se reconnait pas dedans et tout le reste… ». Ce toute le reste, c’est quand Makanera dit : « Je persiste et je signe : je ne m’associerai jamais à une manifestation à l’initiative du FNDC, même avant sa dissolution. Même si la déclaration ne parle pas de manifestations du FNDC, pour moi, c’est blanc bonnet, bonnet blanc. C’est le FNDC qui a appelé à la manifestation du 17 août sur toute l’étendue du territoire, qu’on appelle ça FNDC ou pas, pour moi ça reste leur manifestation. Il faut quand même que les gens assument. Je ne m’associerai pas çà une manifestation à l’initiative du FNDC, surtout aujourd’hui, qu’il est dissout par le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation. (…).

Un de ces commentateurs estime que « Makanera parle des forces vives proches de Sacko, Jean Marc Teliano, qui ont fait une déclaration (*) il y a quelques jours. Ces forces vives naviguent entre le CNRD et le groupe Sidya – Cellou Dalein, qui appuient le FNDC dont les partisans sont les sympathisants du FNDC. Foniké Manguè et ses camarades ne se battent pas pour entrer dans le gouvernement comme les gens du CNOSC de Dansa Kourouma et même ceux de Abdoul Sacko et autres. Eux ont leurs mouvements comme Balai Citoyen de Koundouno, Tourons la page de Ibrahima Diallo, etc. ».

Poursuivant, ce commentateur estime que « Makanera ne s’attendait pas à cette prise de position de ses tuteurs politiques. Car quand il dit que peut-être le RPG-AEC a changé, mais moi je ne changerai pas. Mon problème avec la plus part de mes compatriotes, c’est que je suis constant. Je suis convaincu que le FNDC n’est pas une ONG qui défend le droit, quand on défend le droit, même ses pires ennemis, on défend leur doit, c’est qu’il cherche le chemin pour s’aligner derrière cette position du Collectif RPG a-e-c et alliés... N’a-t-il pas dit qu’il n’y a pas de démocratie sans manifestations ? Sans le RPG a-e-c, Makanera n’est rien ».

 

Khady THIAM

 

(*) https://guinafnews.org/7625-2/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.