Guinafnews

Le FNDC « exhorte tous les pays ayant repris leur coopération militaire avec la junte à mettre fin à ladite coopération… »

Le FNDC a publié un nouveau communiqué (le 221) dans lequel il « exhorte tous les pays ayant repris leur coopération militaire avec la junte à mettre fin à ladite coopération sans quoi ils seront considérés comme complices des tueries et exactions perpétrées par la junte au pouvoir« .

L’organisation qui fédère depuis plus de deux années des formations politiques et des Ongs de défense des droits de l’Homme ajoute : « il sied tout d’abord de rappeler que cette déclaration intervient au lendemain de la saisine de la CPI par le FNDC« . On se rappelle que ces avocats français ont informé que : « le convoi escortant le colonel Doumbouya serait au moins à l’origine de l’un des décès enregistrés le mercredi 17 août d’après plusieurs témoignages concordants ».

La Coordination du FNDC souligne : « Il convient ensuite de pointer du doigt les contre-vérités du Secrétaire Général de la Présidence selon lesquelles le maintien d’ordre est assuré par les services de sécurité alors que depuis le 28 juillet dernier, les troupes d’unités d’élite de l’armée guinéenne, à savoir le Bataillon Autonome des Troupes Aéroportées (BATA) et le Groupement d’Intervention Rapide (GIR) sont visibles dans tous les carrefours et/ou points que le CNRD et son gouvernement qualifient de névralgiques« .

Lisez 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.