Contre La sansure

A quoi joue Dr Makalé Traoré? Ne roule-t-elle pas pour elle-même, en fin de compte?

0

Dr Makalé Traoré, malgré la difficulté manifeste à remplir le mandat de Facilitatrice dans le dialogue avec les leaders politiques et de la société civile les plus représentatifs du pays qui leur a été confié, ses paires et elle, n’entend pas rendre le tablier comme l’aurait fait toute personne conséquente.

Il n’y a qu’elle qui croit encore qu’elle peut réussir une mission que tout le monde, dès le début, avait pressenti impossible, vouée à l’échec. Car les protagonistes majeurs du dialogue l’ont récusée en même temps que ses compères Facilitatrices. Au lieu d’en tirer la conséquence en se démettant librement pour éviter l’impasse d’aujourd’hui , elle a choisi de faire la politique de l’autruche dans laquelle elle entend persister. Ses deux co-facilitratrices qu’elle remorque partout pour montrer qu’elle n’est pas seule sur le front, brillent par leur allégeance totale à sa personne, leur résignation à jouer les seconds rôles derrière une personnalité trop encombrante.

Elles se sont volontairement effacées pour faire place nette à Dame Makalé Traoré, au four et au moulin, décidée à montrer à tous qu’elle est la femme de la situation, comme si elle était en compétition avec d’autres pour un rôle devenu un statut dans la République taillé sur mesure pour elle. La voilà, maintenant prise dans son propre piège car, sûre d’elle, ce n’est pas le moindre de ses défauts, elle a laissé entendre dans l’opinion, certainement auprès des autorités de la transition aussi, qu’elle est la parfaite croix de transmission entre tous les acteurs de la vie nationale qui n’auraient d’yeux que pour elle. Ce sont les mêmes acteurs qui, après avoir désapprouvé sa désignation,  la désavouent dans tout ce qu’elle fait,  entreprend en leur direction.
Après avoir fait des mains et des pieds, en vain, pour les convaincre de l’adouber avec ses lieutenants en leur offrant ses services, elle tente maintenant de pratiquer la politique de diviser pour régner. Ainsi, a-t-elle fait passer le message au Président de l’UFR qu’il n’a pas les mêmes problèmes que d’autres de sa coalition: lui, n’est pas poursuivi alors que d’autres comme le Président de l’UFDG, El hadj Cellou Dalein Diallo, ont la justice qui pendent à leur nez. Pourquoi, donc s’associerait-il à eux ?
A l’intérieur même du parti d’El hadj Cellou Dalein Diallo, elle cherche des alliés pour le faire plier, à défaut, l’isoler en s’étonnant qu’elle soit la seule à être indexée alors qu’elles sont trois Facilitatrices dont Hadja Aicha Bah, curieusement ménagée par L’UFDG. Hadja Makale Traoré espérait ainsi se faire accepter à la rencontre des forces vives avec le Chef du Gouvernement , sous l’égide des autorités religieuses qui lui ravissent la vedette en réussissant là où elle a lamentablement échoué.

Ses manœuvres de la dernière chance consistent à se faire accepter de tous si non d’une frange du groupe qui la snobe et refuse de venir au cadre du dialogue où elle s’est imposée comme la grande prêtresse.
Elle qui a dit dans les médias avoir le meilleur profil de premier ministre, prétend avoir troqué son manteau de politique pour celui de colombe de la paix, veut-elle servir ou est-elle en train de dérouler un agenda personnel qu’elle a dévoilé à tous déjà? Et, si c’était elle aussi le problème dans le dialogue boudé par les ténors de la classe politique? Ne roule-t-elle pas pour elle-même, en fin de compte?
En tout cas, les questions qui sont sur le bout de toutes les lèvres sont accablantes pour elle : A quoi joue Dr Makalé Traoré? Qu’est ce qui la fait courir tant ?
Savoir partir n’est pas donné à tout le monde dans un pays où l’on voudrait que l’ambition personnelle passe avant toute autre considération.  Dommage.

Alpha Sylla

Forces Vives de Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

× Comment puis-je vous aider ?