Guinafnews
Votre pub ici 728

Avènement du CNRD au pouvoir : 12 mois après, les fruits trahissent la promesse et le parfum des fleurs (*)

0

Bientôt un an depuis que le professeur Alpha Condé n’est plus au pouvoir. Bientôt un an depuis que le colonel Mamadi Doumbouya est arrivé à la tête du pays.

Si le 05 septembre 2021 a été un réveil brutal et douloureux pour Alpha Condé et sa cohorte d’opportunistes, le 05 septembre 2022 risque d’être le souvenir incommode teinté d’une joie érectile et mal placée avec l’avènement au pouvoir d’une junte militaire, à sa tête, un certain colonel Mamadi Doumbouya.

Presqu’une année après, les fruits trahissent la promesse et la senteur des fleurs. Le constat pour bon nombre d’observateurs : L’espoir suscité par le CNRD n’était ni sincère ni réel. C’était, pour eux, très malheureusement, un Robert Guéï-bis engouffré derrière le masque trompeur d’un Jerry John Rawlings du Ghana.

Cette transition ouverte le 05 septembre va mal, très mal d’ailleurs.

On a comme l’impression que c’est du Alpha sans Alpha avec la gouvernance actuelle.

Le CNRD avec à sa tête l’ancien légionnaire Mamadi Doumbouya fait autant sinon pire que l’homme qu’il a réveillé et chassé du pouvoir avec la force des armes un matin du 05 septembre 2021.

L’instrumentalisation de la Justice, la gabegie financière, la corruption à outrance, le mercantilisme, le népotisme, la restriction des libertés et la privation des droits fondamentaux deviennent de plus en plus la règle de gouvernance sous le CNRD.

Nul besoin de rappeler aux putschistes du 05 septembre 2021 que Cellou et Sidya sont contraints à l’exil. Que Foniké Mangué et Ibrahima Diallo sont jetés en prison. Que la liberté de manifestation est interdite. Que les libertés politiques et civiques sont menacées.

Et pour faire semblant, on met en place une CRIEF censée lutter contre la corruption mais dont l’objectif final est d’écarter des candidats sérieux aux prochaines élections. On ne peut pas parler  de lutte contre la corruption en oubliant ses propres turpitudes.

Aujourd’hui, devant les hommes et devant l’histoire, même au prix de la vie, que chacun ait le courage de dire, avec lucidité et honnêteté que le putsch du 05 septembre 2021 a été une arnaque de haute trahison.

Les fruits ont très malheureusement trahi la promesse des fleurs. A qui la faute ?

Le peuple s’est trompé de saveur, pardon de sauveur et le CNRD a trahi ses promesses, le Zorro tant attendu a trahi la promesse de la cape.

Mais comme on aime à le dire, le peuple n’est pas pressé, Dieu non plus ! Et comme on le sait, à Lui appartient le dernier mot. Il est l’Alpha et l’Oméga de toute chose !

 

Par Habib Marouane Camara

Editorialiste, lerevelateur224.com

 

(*) In. https://lerevelateur224.com/2022/08/28/cnrd-douze-12-mois-apres-les-fruits-trahissent-la-promesse-et-le-parfum-des-fleurs-par-marouane/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies