Guinafnews
Votre pub ici 728

Cellou Dalein Diallo clôture la première étape de sa tournée européenne

0

C’est après un déjeuner avec les militants, sympathisants et responsables de l’UFDG, offert par la fédération d’Espagne que le grand meeting de Cellou Dalein Diallo a démarré. Dotée d’une capacité de 1000 places, la salle de conférence de la Lliotja de Lleida était pleine à craquer.

Plusieurs discours furent prononcés par les différents responsables à tous les niveaux. De Madame Marietou Bah, secrétaire générale de la section de Lleida au coordinateur de l’UFDG Europe en passant par les différents secrétaires fédéraux d’Espagne, de la Suisse, de l’Angleterre, de la France, ainsi que les représentants des coordinations de l’Afrique et des USA, le vice-président de l’UFDG chargé des affaires politiques et enfin Jordi Janes, le maire d’Alcarras, invité exceptionnel de CDD. Les uns et les autres ont dit être marqués par l’ampleur de la mobilisation…
En introduction de son discours, le président de l’UFDG rappelé la perte tragique de quatorze compatriotes guinéens dont 11 calcinés, des suites d’un accident de circulation survenu dans la nuit du jeudi au vendredi dernier, sur la route Kankan – Kouroussa en Guinée. Cellou Dalein Diallo demande l’observation d’une minute de silence pour le repos de leurs âmes.

Cellou Dalein Diallo a salué la disponibilité du Maire D’ALCARRAS qui, en plus de l’accueil chaleureux, des amabilités et cadeaux qu’il lui a gratifié la veille dans sa commune, a bien voulu l’honorer de sa présence au meeting.
Il a aussi adressé ses remerciements à Alba Pijuan Vallverdú Maire de Tarrega et Judit Alcalà Gonzalez, députée catalane, Marco Ballarini et Emilio Del Bono, respectivements maires de Corbetta et de Brescia en Italie, pour l’attention particulière qu’ils lui ont accordés lors de leurs rencontres et la pertinence de leurs échanges.

Cellou Dalein Diallo, estimant que les accidents de la circulation qui continuent à endeuiller les populations guinéennes sont la résultante de plusieurs facteurs. Le comportement des conducteurs, l’état de la route et celui des engins. Il lance un appel aux autorités, aux services de sécurité mais aussi aux usagers d’adopter un comportement responsable pour atténuer les pertes en vies humaines.

Le président de l’UFDG dit que son engagement politique est un combat pour que le citoyen soit au centre des préoccupations de l’état. Il rassure qu’avec l’avènement de l’UFDG au pouvoir le citoyen sera respecté et ses droits sauvegardés.

En faisant un bref rappel du parcours jonché de difficultés pour la consolidation de la démocratie en Guinée mener par son parti et la nécessité de continuer afin d’honorer ceux qui ont donné leurs vies dans cette lutte, il salue la persévérance et la constance de ses militants.
Bien entendu, il est conscient que ces derniers sont préoccupés par de nombreuses questions, c’est pourquoi Cellou Dalein Diallo a bien voulu leur apporter quelques réponses.

Pourquoi l’UFDG a soutenu fortement la junte au départ ? « C’est parce que, dit-il, nous ne sommes pas contre un individu ou un parti mais contre les mauvaises pratiques. La restriction des libertés et le mépris des lois de la République, la violation des droits de l’homme, l’instrumentalisation de la justice et la corruption, étaient devenus le sport favori de la gouvernance d’Alpha Condé.’’
‘’En plus, a estime le président de l’UFDG, c’est surtout le discours de la junte qui a laisser espérer, en promettant la justice comme boussole de la transition.
Lorsque la junte a promis de rendre le pouvoir à celui que les guinéens choisiront après l’organisation des élections transparentes et inclusives, l’UFDG et tous les guinéens soucieux de la stabilité de notre pays ont estimé qu’il fallait la soutenir. Malheureusement la suite fut un véritable désenchantement au vu de la succession des actions menées par le CNRD.

Aujourd’hui, les expropriations extrajudiciaires, expéditives et spectaculaires sous le sceau de récupération des biens de l’Etat, les arrestations et emprisonnements arbitraires, la restriction des libertés fondamentales et la répression policière font que les citoyens guinéens dans leur majorité estiment que la junte a perdu sa boussole. C’est d’ailleurs à juste raison que les militants de l’UFDG avaient voulu s’opposer à la confiscation de la maison de Cellou Dalein Diallo. Il avait appelé à la retenue pour éviter que ce qui est perçu, à première vue, comme une affaire personnelle, ne fasse l’objet d’une quelconque manifestation.
« Lorsque la République sera attaquée ou que les lois seront violées, les militants vont manifester. Jamais je n’accepterai qu’on manifeste pour défendre me défendre personnellement », a confié le président de l’UFDG.

Parlant du procès annoncé des évènements du 28 septembre, il a espéré que le droit sera dit. « J’entends dire que ce procès court le risque d’être instrumentalisé pour condamner les victimes et acquitter les bourreaux. Espérons que ce ne sont que des spéculations… » avertit-il
Sur la question portant sur une supposée alliance avec le RPG, il a tenu à apporter des éclaircissements.
‘’La vocation de l’UFDG c’est Unir et Servir les Guinéens. On ne peut pas avoir une telle ambition et dire qu’on ne collabore pas avec une partie des guinéens. Qu’on ne s’étonne donc pas que l’UFDG parle avec le RPG. Nous sommes prêts à parler avec tous les guinéens » a affirmé CDD.

Par ailleurs, en tenant compte de ce qui a été vu ces derniers temps, il est difficile de porter confiance à la justice guinéenne. Le fait par exemple, sur le dossier Air Guinée, de lui attribuer d’avoir encaissé des sommes faramineuses d’argent alors que ni lui ni ses collaborateurs directs n’ont assisté à la négociation et aux transactions, est une source de doute.

« Servir la Guinée c’est d’abord Unir ses enfants, exploiter les immenses ressources du pays et favoriser une redistribution équitable au bénéfice des populations. Il appartient à l’état de favoriser l’épanouissement des populations. C’est à l’état qu’il revient d’accompagner les agriculteurs en particulier par la formation, l’accompagnement en intrants mais aussi et surtout le développement des infrastructures. Toutes choses dont il a déjà fait la d’en être un champion en la matière, pendant qu’il exerçait des hautes fonctions.

Il appelle à la mobilisation des militants de l’UFDG, de l’ANAD et de tous les guinéens épris de justice et de démocratie pour exiger le retour rapide à l’ordre constitutionnel en Guinée.

En fin, Cellou Dalein Diallo a dit être entièrement satisfait des militants et responsables de l’UFDG en Europe pour la réussite inédite de cette première partie de sa tournée européenne.

Transmis par Joachim Baba MILLIMOUNO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies