Guinafnews

Cellou Dalein viendra au Canada sans une partie de la délégation de son parti

Le leader de l’UFDG et de la coalition politique ANAD sera aujourd’hui au Canada. Il devrait être en compagnie de Dr. Fodé Oussou Fofana, un des vice-présidents du parti et Souleymane ‘Souza’ Konaté, son Conseiller communication.

C’est que le premier est interdit de sortie du territoire par les autorités guinéennes et doit se présenter demain à la direction centrale des investigations judiciaires de la gendarmerie nationale. Avec d’autres leaders politiques (Mamadou Sylla, Fodé Oussou Fofana, Cellou Baldé, Bano Sow, Bouya Konaté, Étienne Soropogui, Dembo Sylla et Francis Haba), Dr. Fodé Oussou Fofana est accusé de « faits de provocation directe à un attroupement, coups et blessures volontaires« .

Quand au Conseiller en communication du président de l’UFDG, les formalités consulaires canadiennes n’ont pas été complétées pour lui permettre de quitter Conakry. Il rejoindra la délégation du président de l’UFDG aux Etats-Unis.

Tournée dans l’espace CEDEAO

Pour un commentateur, « Cellou Dalein Diallo a plus à gagner en allant vers ses militants dans l’espace ouest-africain, où il compte au moins  3 millions de militants et surtout sympathisants. Donc, il doit accepter cette tournée dans l’espace de la CEDEAO pour animer des meetings de soutien à la médiation de l’organisation en Guinée. Il n’a animé de meeting qu’à Banjul. Il doit le faire à Bissau, Abidjan, Cotonou, Lomé, Accra, Monrovia et finir par Dakar. Il doit le faire le plus vite possible, avant le sommet des Chefs d’États ouest-africains qui doit se tenir en décembre ».

En Guinée, selon de nombreuses sources, le gouvernement cherche à « décapiter l’ANAD, la CORED, le FNDC-Politique et diviser le RPG AEC. La Justice guinéenne est programmée à cet effet. Les leaders du quatuor doivent changer de stratégie et répondre aux sollicitations des facilitatrices. Cela ne veut pas dire abdiquer, mais c’est les recevoir et leur dire ce qu’il faut pour un dialogue sincère… pour une transition réussie, favorable à la reconstruction de notre pays. Ils doivent expliquer au PM Gomou qu’il est nécessaire de rééquilibrer le CNT, pour intégrer des membres du quatuor et leurs alliés« .

Mamadou Alpha BAH

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.