Guinafnews

Des deuils, larmes et pleurs : la Guinée ne trouvera-t-elle pas la paix un jour ?

Depuis cette indépendanceavec cette fameuse formule selon laquelle nous préférions la pauvreté dans la liberté et cette réponse sèche du Général De Gaulle qui a affirmé que nous pouvons prendre l’exemple mais nous en assumerons toutes les conséquences …ces conséquences dont le Général parlait n’ont-elles pas pris le dessus sur les espoirs suscités par les indépendances dans toute l’Afrique francophone ?

Combien de mamans ont aujourd’hui pleuré leurs enfants en Guinée ? Vous me rétorquerez comme souvent que je me positionne en tant que victime ou oppressés !mais vous savez Mandela était du côté des oppressés, Martin Luther King était du côté des oppressés  l’essentiel des grands hommes de ce monde était du côté des oppressés… Ce sont les oppressés qui subissent le poids de l’histoire mais ceux sont aussi eux qui la font , ce n’est en aucun cas les oppresseurs qui écrivent l’histoire !

Nous sommes tous des enfants d’une maman, nous sommes tous faits de chers, d’os et de sang ! Il n‘y a pas un sang plus noble qu’un autre…la vie humaine, elle, est donnée par le créateur, qu’on soit croyants ou pas d’ailleurs on se soit de respecter la vie humaine, d’ailleurs la vie tout court doit être respectée qu’elle soit humaine, animale ou végétale !

Il est temps d’arrêter cette hémorragie continue depuis cette année 58 …Il est temps de s’apaiser et d’apprendre à respecter la vie à défaut  d’arrêter d’arracher des âmes !

Alsény THIAM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.