Guinafnews
Votre pub ici 728

Doumbouya limoge le ministre Yaya Sow et sept de ses collaborateurs

0

Dans un décret publié ce soir, Colonel Mamadi Doumbouya a limogé son ministre des Infrastructures et des Transports, Yaya Sow, et sept de ses collaborateurs « en raison d’ouverture d’enquête judiciaire devant la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief) en date du mardi 15 novembre 2022″.

Le Ministre Yaya Sow et ses collaborateurs Patrice Toupou, Secrétaire général, Cheick Ahmed Tidiane Camara, Chef de cabinet, Demba Kourouma, Conseiller principal, Rodric Georges Loua, conseiller juridique, Aly Condé, Directeur général du Fonds d’Entretien Routier Saa Yolande Camara, Directeur national de l’Entretien Routier et Bangaly Kourouma, personne responsable des marchés publics, perdent leurs postes.

Selon différentes sources, « ce ne sont pas seulement ces derniers qui ont commis des fautes lourdes et détournements depuis la prise du pouvoir par le CNRD du Colonel Doumbouya. Comment les caisses de l’État ont été vidées en moins d’un an de pouvoir ? Comment Dansa Kourouma, l’intouchable président du CNT a fait financer la route qui va chez lui alors que des centres de santé et des écoles, cas par exemple du Collège Lansana Béavogui à Ratoma ne trouvent pas de financement… Il faut bien que l’on nous explique tout cela« .

Pour certains, « si Yaya Sow n’a pas participé à ces magouilles, il devrait porter plainte … Il ne suffit pas de dire que j’ai ceci ou cela qui m’empêcherait de faire des détournements. S’il a onze mille dollars (11 000 $) de pensions par mois, il aurait dû dire dès le départ qu’il n’a pas besoin de salaire pour servir l’État. Comme cela, les gens l’auraient applaudi et les autres dans sa situation auraient fait la même chose… Bref, applaudissons Doumbouya et demandons-lui d’exiger la déclaration des biens de tous les membres du CNRD, du Gouvernement et du CNT, ainsi que des hauts cadres. Après, ils seront bien placés pour demander des comptes à Cellou Dalein Diallo et aux anciens dignitaires ».

Après Yaya Sow et son ministère, quel autre département ministériel sera audité ?

 

Khady THIAM  

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies