Guinafnews
Votre pub ici 728

Joachim à Johannesburg et Souza Konaté à New York : A l’UFDG, chacun compte, et avec Cellou, nul ne sera oublié (Par Marouane)

0

Le président de l’UFDG, comme on le sait, est depuis plusieurs mois à l’extérieur de la Guinée où il multiplie les contacts avec les grands dirigeants et décideurs de ce monde en même temps qu’il travaille à  fortifier les bases de son parti.

Le leader de l’UFDG, comme pour toute personne engagée en politique, rêve de conquérir la magistrature suprême et pour y parvenir, il place son action sous le triple signe du rassemblement, de la réconciliation et du développement.

Ceci implique qu’il soit à l’écoute des uns et des autres, ceci par-delà les sensibilités et les opinions politiques supposées et qu’il accepte l’idée d’un effort soutenu et d’un sacrifice partagé.

Car, Elhadj Cellou Dalein Diallo ne se fait pas d’illusion : le développement de la Guinée auquel il aspire n’est ni l’affaire d’un homme, ni celle d’un groupe d’individus ou d’un parti politique. C’est la responsabilité de tous les hommes et femmes de ce pays, de l’Intérieur comme de l’Extérieur.

En effet, si le projet politique de l’UFDG rencontre l’adhésion de nos compatriotes et suscite une grande espérance, c’est parce qu’il propose un nouveau pacte républicain qui indique à chacun d’entre nous sa place et son rôle de citoyen à part entière dans une Guinée solidaire, débarrassée du «Moi» égoïste pour faire une place nette au «NOUS ».

Ce nouveau pacte social et les valeurs qu’il porte, Elhadj Cellou Dalein sait qu’il les partage avec tous les Guinéens quelles que soient les divergences de fond et d’approches, parfois d’ailleurs, plus superficielles qu’elles ne paraissent.

C’est le profond sentiment qui l’habite après être allé à l’écoute des forces sociales, des acteurs économiques et sociaux, des associations de base, des corps de métiers et des leaders religieux, des partenaires au développement sans prétendre à l’exhaustivité.

Dès lors, il agit pour répondre aux attentes des populations guinéennes d’ici comme de la diaspora.

Et dans ce cadre, sa mission à l’Extérieur lui est bien profitable pour expliquer aux Guinéens, toutes tendances confondues, son ambition et insister sur leur apport pour le développement du pays.

Il ne le fait pas seul, il est accompagné par des cadres de son parti cosmopolite, ce qui tranche carrément avec la caricature dont il a longtemps souffert.

De Johannesburg (Afrique du Sud) à New York (USA), Cellou Dalein Diallo offre l’opportunité à des membres de la cellule de communication de son parti de voyager partout où ils pensent être efficaces dans les messages à véhiculer à travers le monde et subsidiairement prendre du bon temps.

Ceci est une manifestation de la gratitude d’Elhadj Cellou Dalein Diallo qui ne lésine pas sur les moyens quand il s’agit de promouvoir les cadres de son Parti et fondamentalement de renforcer l’unité de son pays et le vivre-ensemble à travers des messages qui peuvent toucher positivement leurs cibles.

Ainsi, a-t-il dépêché son directeur de la communication, Joachim Baba Millimouno en Afrique du Sud et son Conseiller en communication également, Souleymane Souza Konaté à New York aux États-Unis.

Ouvrir son carnet d’adresses aux jeunes n’est pas courant sous nos cieux politiques.

Et le message d’Elhadj Cellou Dalein Diallo dont ils étaient porteurs était de retourner aux valeurs séculaires qui ont fait le succès et la fierté de la Guinée.

Il s’agit notamment de la foi inébranlable quant aux potentialités de l’être humain, ceci quelles que soient le degré d’adversité et de difficultés auxquelles l’on est quotidiennement confronté ; la culture de l’ardeur au travail comme antidote de l’irresponsabilité, à la démission et au recours aux échappatoires faciles ; l’adhésion aux principes d’égalité de chance et de la valorisation du mérite individuel ; la solidarité, la tolérance et le respect des opinions des autres, gages de stabilité, de paix et de progrès social.

Elhadj Cellou Dalein Diallo prouve à suffisance qu’il n’oublie personne, qu’il est reconnaissant et reste profondément attaché à la culture du mérite et de l’excellence.

Ce qui lui a valu en Afrique du Sud d’être honoré d’un prix par la prestigieuse Fondation allemande Friedrich Naumann pour la liberté (FNF) et, en l’espace d’un mois, d’un second prix: celui de la démocratie et de la paix aux African Leadership Awards (ALA) à New-York.

Courage, abnégation et volonté ardente de hisser au haut niveau son pays, la voie de Sékhoutoureyah semble irrémédiablement ouverte à cet homme de paix, rassembleur et ouvert à tous. Il y a des signes qui ne trompent pas !

Wait and see !

Habib Marouane Camara

In. https://lerevelateur224.com/2022/11/10/joachim-a-johannesburg-et-souza-konate-a-new-york-a-lufdg-chacun-compte-et-avec-cellou-nul-ne-sera-oublie-par-marouane/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies