Guinafnews
Votre pub ici 728

« La compagnie Air Guinée était déjà morte… j’ai acheté un avion, pas la compagnie » (M. Sylla)

0

Mamadou Sylla ‘Futurelec’, président du parti UDG et de l’Alliance CORED, a donné des précisions sur l’affaire Air Guinée, à travers laquelle les adversaires politiques de Cellou Dalein Diallo voudraient le faire disqualifier pour la prochaine élection présidentielle. Si l’on s’en tient aux faits, l’hyper favori de cette élection n’aurait rien à se reprocher.

Entre Mamadou Sylla et Cellou Dalein Diallo, cela n’avait jamais été la bonne amitié même s’ils avaient comme ami commun le Général Lansana ; même s’ils étaient voisins jusqu’à ce que, injustement, le président de l’UFDG soit dépossédé de sa propriété. Même s’ils n’ont jamais été, avant cette transition, des alliés politiques. Mamadou Sylla serait même du groupe qui a fait destituer Cellou Dalein Diallo de son poste de premier ministre pour ‘fautes lourdes‘.

Mamadou Sylla dit qu’il a acheté un avion, pas la compagnie Air Guinée.

Dans l’affaire Air Guinée, que le président de l’UDG avait rachetée, Cellou Dalein Diallo était le Ministre des Transports. Dans des propos recueillis par visionguinee (*), il a souligné que « les gens font beaucoup d’amalgame aujourd’hui. Ce n’est pas Air Guinée que j’ai racheté. J’ai acheté un seul avion, pas une compagnie nationale… les guinéens sont trop de mauvaise foi. La compagnie Air Guinée était déjà morte par un décret avant que je ne rachète l’appareil. C’était une compagnie qui ne faisait rien« .

Poursuivant, il explique que « dans ce dossier, on dit que je suis le receleur » et interroge: « si je suis le receleur, c’est qu’il y a un voleur. Il faut qu’on le montre pour qu’il dise qu’il a vendu l’avion à telle personne« , en assurant qu’il a « acheté l’avion avec tous les documents. Je ne vois pas où est le problème dans ça« .

Pour sa part, Me Amadou Diallo, Conseiller juridique de Cellou Dalein Diallo a indiqué mardi dernier dans l’émission » Mirador » de FIM Fm, que « dans l’affaire Air Guinée, y a 3 départements qui sont concernés, y a le ministère du Transport, y a le ministère de l’Urbanisme et le ministère des Finances. Le ministre des Transports, Cellou, a signé l’acte de cession, à cause des droits de trafic (…) Cellou Dalein n’a pas vu un sou de ce que Mamadou Sylla a payé. Il n’a pas négocié le prix, il n’a rien encaissé, il n’a pas passé le marché. Si vous avez remarqué depuis 10 ans, qui a entendu les noms des autres? Parce que peut être qu’ils ne sont pas candidats à la présidence tout simplement. On est en train de nous perdre du temps sur un dossier vide qui n’apportera rien à la Guinée, absolument rien, y a des dossiers plus importants que ça« .
Se questionnant sur le fait que ses collègues « de l’Urbanisme, parce que c’est eux qui ont loué les sièges de Air Guinée à Conakry et à l’intérieur du pays« , et « des Finances parce que c’est eux qui ont vendu l’appareil ». Me Diallo fait remarquer qu’on « ne convoque ni ceux qui ont vendu, ni ceux du ministère de l’Urbanisme. On convoque seulement Cellou Dalein Diallo qui est le moins concerné dans ce dossier« .
Concernant la possibilité que Cellou Dalein Diallo ne se présente pas à la convocation de la CRIEF, il estime que « tout citoyen qui constate que la justice n’est pas indépendante et qu’elle est instrumentalisée a aussi le droit de ne pas se présenter devant cette justice. L’essentiel est que le Droit soit respecté, les procédures soient respectées et qu’il y ait l’égalité de traitement, qu’il n’y ait pas de discrimination » et pose la question de savoir « pourquoi Cellou Dalein et pourquoi pas les autres ?« .
Pour de nombreux commentateurs, « Dalein ne devrait pas prendre le risque de se présenter devant cette justice aux ordres. Qu’il informe la communauté internationale de sa disponibilité à comparaître devant les juridictions guinéenne à la seule condition qu’il ait les garanties quand à sa protection physique et le respect de ses droits. Qu’il rappelle à cette communauté internationale ce qui lui est arrivé dans l’affaire de sa maison de Dixinn et de la détermination de la junte à empêcher les candidats susceptibles de gagner des élections de participer à la prochaine présidentielle« .

 

M. Saliou Fadi Diallo

(*) In https://www.visionguinee.info/mamadou-sylla-sur-le-dossier-air-guinee-si-je-suis-le-receleur-il-faut-quon-montre-qui-est-le-voleur/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies