Guinafnews
Votre pub ici 728

La Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté s’engage à soutenir l’UFDG et son président

0

Au lendemain du grand meeting organisé par la fédération UFDG Allemagne au cours duquel le président Cellou Dalein Diallo s’est largement exprimé sur la crise politique qui mine actuellement son pays, l’ancien Premier ministre a entamé ce lundi 5 septembre des rencontres avec les officiels allemands.

Il a été d’abord reçu à la Bundestag par le député Christoph Hoffman, Vice-président de la Commission du développement économique au Parlement allemand, avec lequel il a eu un long entretien sur les risques et les menaces qui pèsent sur la démocratie dans le monde, le dérèglement climatique, et les coups d’état en Afrique.*

*Le Vice-président de l’international libéral a saisi cette opportunité pour expliquer au député allemand la nature et l’ampleur des conflits qui opposent la junte au pouvoir en Guinée et la classe politique.*

*Quant au député allemand, il a expliqué à son invité les conséquences de la guerre en Ukraine sur l’économie allemande avant de le rassurer sur la volonté des autorités allemandes à continuer à soutenir la démocratie et la liberté partout où les nobles valeurs sont menacées.*

*Après la Bundestag, CDD s’est rendu à la Fondation Friedrich Naumann pour la liberté où il s’est successivement entretenu avec Dr Salim Amin, responsable des droits de l’homme et de l’état de droit, et le Pr Karl-Heinz-Paqué Président de ladite fondation. Il a exposé à l’un et l’autre l’origine de la crise qui secoue actuellement la Guinée.

*Il expliquera que cette crise est née de la volonté de la junte de s’éterniser au pouvoir, de l’instrumentalisation de la justice pour harceler, spolier et emprisonner les acteurs politiques et ceux de la société civile qui critiquent la gestion autoritaire de la junte, ou qui militent en faveur d’une durée raisonnable de la transition. CDD n’a pas manqué d’attirer l’attention de ses interlocuteurs sur la suspension de la liberté de manifestation et la violation récurrente par la junte des droits humains. CDD a remercié les cadres de la Fondation pour le soutien que leur structure ne cesse d’apporter aux partis libéraux d’Afrique dans le renforcement de leurs capacités internes et dans leurs efforts pour la conquête démocratique du pouvoir dans leurs pays.*

*Le président de la FNF, le Professeur Karl-Heinz-Paqué, a conclu en saluant le courage, la persévérance de l’homme d’Etat Cellou Dalein Diallo pour lequel il dit avoir beaucoup d’admiration pour ses compétences techniques et sa résilience dans le combat politique.*

Pour sa part, Cellou Dalein Diallo a écrit sur son compte :

J’ai eu des entretiens fructueux ce lundi après-midi, au siège de la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté, successivement avec le Dr Salim Amin, Responsable des droits de l’homme et de l’Etat de droit et le Professeur Karl- Heinz-Paqué, Président de la Fondation. C’était dans la journée de ce lundi, 5 septembre 2022.

J’ai tout d’abord réitéré à l’un et à l’autre la gratitude du Réseau Libéral Africain (RLA) pour l’assistance généreuse et efficace que la FNF apporte aux partis libéraux d’Afrique dans leur effort de promotion de la démocratie et de la Liberté sur le continent.

Nous avons ensuite évoqué les violations récurrentes des droits de l’homme et des libertés fondamentales en Guinée et en Afrique de l’Ouest.

Mes deux interlocuteurs se sont engagés à continuer à soutenir l’UFDG et son Président dans leur lutte pour l’avènement d’une Guinée démocratique et respectueuse des droits humains et des libertés fondamentales”.

 

Joachim B. Millimouno

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies