Guinafnews
Votre pub ici 728

Le CNT autorise un endettement de 5 millions de dollars, plutôt que d’encourager la recherche de dons

0

Des pays occidentaux, comme le Canada, ont des millions de dollars de vaccins à offrir aux nations pauvres. Aujourd’hui, à la demande du Ministre de la santé, le CNT a autorisé la ratification l’accord de prêt (négocié par le régime d’Alpha Condé) relatif à l’acquisition de vaccins contre le Covid-19 signé 4 septembre 2021 entre la République de Guinée et la Société Internationale Islamique de Financement (ITFC), membre du groupe de la Banque Islamique de Développement (BAD). 

Le Président du CNT, Dansa Kourouma, saluant le Ministre de la Santé, sous le regard du Premier ministre par intérim Bernard Gomou.

Selon le Ministre de la Santé, Dr. Mamadou Pèthè Diallo, « ces financements nous ont énormément assistés dans la préparation et la réponse à l’épidémie. Les financements complémentaires qui sont soumis aujourd’hui à votre appréciation, vont nous permettre de poursuivre les efforts et de pouvoir arriver aux objectifs que l’Organisation Mondiale de la Santé d’un côté et l’Organisation Ouest-africain de la Santé qui lest la branche santé de la CEDEAO. (…). Pour le moment, notre taux de couverture est autour de 20% de couverture totale en vaccination contre le Covid-19. L’objectif minimal fixé par l’Organisation Ouest-africain de la santé est d’une couverture minimale de 30 à 35% des pays de la CEDEAO. L’OMS elle, fixe un objectif dans toutes les régions, dans l’ordre de 70% ».

Des programmes de financements d’Alpha Condé

Cette ratification s’est faite à la demande des Ministres de l’Économie, des Finances et du Plan et celui du Budget, en présence du Premier Ministre par intérim, Bernard Gomou.

Pour un cadre du RPG a-e-c, l’ex parti au pouvoir, « une fois encore, ce gouvernement va rouler sur un autre des programmes du Président Alpha Condé. Il faut bien se demander si Colonel Doumbouya et ses camarades vont reconnaître qu’ils n’ont rien fait pour que ce pays avance. Aujourd’hui, tout est foutu dans ce pays, surtout au niveau de la Justice. Doumbouya nous disait le 5 septembre que Justice sera leur boussole. Où en sommes-nous ? Ils refusent le dialogue sous la médiation de la CEDEAO et préfèrent les sanctions. Ils ènent une lutte contre les forces vives du pays. Ils règlent des comptes entre eux… Que Dieu nous aide« .

 

Khady THIAM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies