Guinafnews
Votre pub ici 728

Le couple Embaló reçu à la Maison Blanche, Colonel Doumbouya interdit de voyage

0

Le jour de son cinquantième anniversaire, Umaru Sissoco Embaló (né le 23 septembre 1972), est reçu par l’Homme le plus puissant de la planète, Joe Biden, accompagné de son épouse.

N’est pas reçu à la Maison qui le veut. De nombreux hommes d’États font même recours aux cabinets de lobbying américain pour être reçus par le président américain.

À la veille d’engager le pays dans son coup d’État constitutionnel, l’ex président guinéen, Alpha Condé, aurait fait appel à un de ces cabinets pour rencontrer l’occupant d’alors de la Maison Blanche, Donald Trump, sans succès.

Celui que les autorités guinéennes ont qualifié de ‘Guignol’ a été reçu par le Président américain ce vendredi. Hier, ses homologues de la CEDEAO lui ont renouvelé leur confiance.

À Conakry, Colonel Doumbouya devrait prendre son téléphone pour lui présenter les excuses de la Guinée, suite aux insultes qui lui ont été faites.

Le Président guinéen devrait surtout ne pas oublier que le sommet extraordinaire de la CEDEAO « demande aux Autorités de la Guinée d’accepter dans un délai d’un mois, à compter du 22 septembre 2022, une durée de transition raisonnable et acceptable par la CEDEAO, sous peine de sanctions plus sévères (…) salue les efforts déployés par le Médiateur de la CEDEAO pour la Guinée et lui demande de poursuivre ses consultations avec les Autorités de la Transition et toutes les autres parties prenantes en vue de parvenir à un consensus sur la durée de la transition« .

Les choses sérieuses ont commencé. Le CNRD, son gouvernement et son CNT prendront-ils conscience de la gravité de la situation et comprendre l’urgence d’apaiser le climat sociopolitique, libérer les prisonniers politiques et totalement coopérer avec la CEDEAO ?

 

Brehim Ould MAHMOUD 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies