Guinafnews

Les Guinéens méritent la paix, la prospérité, la démocratie

Alors que la junte militaire célèbre l’an 1 de son accession au pouvoir, la représentation diplomatique américaine a rappelé, ce lundi 5 septembre, l’impérieuse nécessité pour les guinéens de vivre dans un pays démocratique.

‘’Les guinéens méritent la paix. Ils méritent la prospérité. Ils méritent la démocratie. Partout dans le monde, nous constatons que la démocratie fournit les ingrédients nécessaires pour former des communautés durables et équitables’’, indique l’ambassade des Etats-Unis sur sa page Facebook.

Avant de poursuivre : ‘’Ces communautés prospèrent parce que la voix, les croyances et le mode de vie de chaque personne sont protégés et respectés par des voisins qui travaillent ensemble pour que chacun puisse réaliser ses rêves sans craindre l’oppression. C’est le pouvoir de la démocratie’’.

La représentation diplomatie américaine, dirigée par le diplomate Troy Fitrell, rassure que les Etats-Unis demeurent aux côtés du peuple de Guinée, dans sa quête d’un avenir plus libre et démocratique.

Pendant plus de 60 ans, soulignent les Etats-Unis, ‘’nous avons été des partenaires pour vous aider à réaliser votre vision d’une Guinée plus libre. Et nous serons encore là à œuvrer avec le peuple guinéen pour atteindre ses objectifs. Tous ensemble pour la démocratie. Tous ensemble pour la Guinée’’.

En juin dernier, l’ambassadeur Troy Fitrell a appelé les autorités de transition à établi à un ‘’calendrier de transition transparent et à des critères de référence publics de sorte que la communauté internationale, et plus important encore le peuple guinéen, puissent demander des comptes au gouvernement de transition sur ses promesses à un retour rapide à un régime civil et à un ordre constitutionnel’’.

Commentant le bilan du CNRD, Mamadou Baadiko Bah, président de l’UFD, a estimé sur les ondes de FIM FM que « sur la lancée du CNRD qui avait énormément d’éléments qui permettaient d’espérer qu’on allait aller de l’avant. Il y a beaucoup de choses positives qui étaient oubliées sur le plan de la liberté, la libération des détenus politiques, l’arrêt des pompages des ressources publiques, le détournement des derniers publics et ensuite, on a dit désormais la justice est la boussole. Mais aujourd’hui, je crains qu’on ne revienne au point de départ. Il y a aujourd’hui des prisonniers politiques qui ne sont pas jugés encore”.

Poursuivant, il soutient : “Je ne peux pas être satisfait de la gestion de la transition puisque le problème est que, ceux qui sont embarqués, ils font comme s’ils ont une mission qui va durer de façon indéterminée. Si je donne la note (4), vous direz que je suis méchant. Mais je dis encore une fois, le message à leur dire est qu’on ne jette pas le bébé avec l’eau de bain. Les réformes fondamentales qui étaient déjà engagées à l’époque du Président Alpha Condé, il faut qu’elles soient approfondies et systématisées de manière à ce que finalement, on puisse arriver à réaliser. Il ne faut pas que la transition s’embourbe. Si elle s’embourbe, elle va échouer et nous allons tous en faire les frais”.

 

Brehim O. MAHMOUD

source : visionguinee.info (https://www.visionguinee.info/un-an-apres-la-prise-du-pouvoir-par-le-cnrd-les-etats-unis-assurent-que-les-guineens-meritent-la-democratie/)

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.