Guinafnews
Votre pub ici 728

« Même dans le même groupe ethnique, il peut y avoir des problèmes »

0

Beaucoup pensent que l’un des problèmes qui assaillent la Guinée, c’est l’ethnocentrisme. Je pense qu’il faut peut-être relativiser les choses et voir plus loin. Ce soir, j’étais avec des amis quelque part. Je faisais office de DJ.

Je mettais de la musique de toutes les régions de la Guinée pour que chacun se sente à l’aise. À un moment, j’ai mis la chanson « Djoudjoubala » de Djoma Fanta. J’ai pensé que cette chanson pouvait intéresser tous mes amis Koniankés qui étaient de la partie. Mais, j’ai constaté qu’aucun d’entre eux ne réagissait. J’ai quand même demandé pourquoi. Un de mes amis m’a dit :  » Tu sais, nous, nous sommes des toma manian, donc de Macenta. Djoma Fanta est de Beyla « .

Moi je croyais que konianké, c’est konianké. Je lui ai dit « Bon, en attendant de régler le problème  » Tomas manian de Macenta et Tomas de Beyla « , je mets  » Tu vas me manquer » de Gims.
Peut-être qu’en Moyenne Guinée, certains diraient nous, nous sommes de Ley Sarè, les autres sont de Dow Sarê. Donc, même dans le même groupe ethnique, il peut y avoir des problèmes.
Réfléchissons sur le cas  » Guinée ». This is très compliqué.

Mohamed TRAORÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies