Guinafnews

Prudence face à la menace de sanctions de la Cedeao

Les analystes économiques affirment que deux trimestres de plus dans les sanctions, l’économie malienne se serait effondrée. Il est à l’honneur de la Guinée d’avoir servi de bouée de sauvetage à ce pays frère en bute aux sévères sanctions économiques de la Cedeao.

Au regard de la géopolitique ouest-africaine, un autre pays peut-elle être de ce genre d’apport à la Guinée si la même chose lui arrivait ? La réponse est vraisemblablement non. En cas de sanctions, le principe de subsidiarité fera peser des conséquences fâcheuses sur le fragile équilibre que le CNRD s’efforce à construire dans le pays.

Face à cette éventualité, il est de notre devoir à tous, guinéens et amis de la Guinée de nous inscrire dans une logique de collaboration plutôt que de confrontation. Au plan interne, construire l’union sacrée autour des valeurs de paix, d’amour et de solidarité entre les enfants du pays, indépendamment de nos sensibilités. Au plan externe, soutenir le partenariat pour tirer intelligemment parti de la coopération internationale.

En toutes circonstances, nous devons garder présent à l’esprit que la valeur de la vie ne se mesure pas à l’aune de sa durée ; mais plutôt de son utilité sociale. Si la défense des intérêts majeurs de la Guinée est véritablement notre souci à tous, les voies pour y parvenir ne devraient pas nous opposer à mort. Il suffit de donner force au dialogue dans un cadre inclusif, de discuter sans a priori de tous les sujets, même ceux qui fâchent; nos dissensions auront trouvé les solutions appropriées sans anicroche. Personne n’y perdrait, seule la Guinée y gagnerait.

L’enjeu de la situation nationale est énormissime. Puisse Dieu disposer les acteurs sociopolitiques à le réaliser correctement et à lui réserver un traitement digne de nos fières populations qui ne demandent qu’à vivre en paix. Aameen !!!

Elhadj Sény Facinet Sylla
2ème Vice Président du CNT

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.