« Si on veut un dialogue structuré, il faut absolument faire avec le trio… » (L. Komara)

0

Hier, à l’Assemblée générale du RPG AEC, le Secrétaire administratif du parti et ancien Ministre de l’Enseignement Technique et de la Formation professionnelle, Lansana Komara, a souligné que « si on veut un dialogue structuré, si on veut vraiment que les guinéens soient ensemble, il faut absolument faire avec le trio qui représente 95% de l’électorat. Ceux qui détiennent les autres 5% de l’électoral sont en train de s’agiter. Nous espérons que les autorités vont entendre notre appel en ouvrant un dialogue franc et sincère« .

Il a informé que « le trio (ANAD, FNDC-Politique et RPG AEC, ndlr) est en train d’œuvrer pour unir non seulement les guinéens mais aussi et surtout pour nous mener vers une transition apaisée et réussie pour le retour rapide à l’ordre constitutionnel. C’est pourquoi, nous faisons tout pour que nous sortions de cette situation difficile que nous traversons aujourd’hui ».

Pour lui, « il faut que les guinéens puissent choisir librement leurs dirigeants de la base au sommet. Pour cela, nous avons adressé un mémorandum aux chefs d’Etat de la sous-région dans lequel nous avons exprimé nos préoccupations par rapport à cette transition. Nous avons été bien entendus et nous l’avons constaté dans les conclusions du communiqué final du sommet de la CEDEAO’ »

Domani Doré nage à contre-courant

A son tout de parole, Mme Domani Doré, cadre du RPG AEC et ancienne ministre, abordant l’actualité qui porte sur les accusations des États-Unis contre l’ex président Alpha Condé a notamment dit :  « Vous savez qu’il y a beaucoup d’informations qui circulent à des moments difficiles. Vous avez certainement appris que les États-Unis auraient publié des informations accusant le professeur Alpha Condé d’un certain nombre de choses. Comme d’habitude, nous allons nous réunir avec les partis alliés très prochainement. En période difficile, on reste serein, vigilant ».

Poursuivant, elle indique que « tout ce que nous prendrons comme décision appartiendra modestement à ce que le plus grand électorat de la Guinée souhaite. Parce qu’il ne faut jamais l’oublier, nous sommes le principal parti en République de Guinée et quand tu as la lourde responsabilité de porter la confiance des millions de Guinéens, tu prends des décisions qui vont dans l’intérêt général du peuple de Guinée. Le Rassemblement du peuple de Guinée c’est ce qui fait notre marque. Ne l’oubliez pas ».

Le convoi de campagne électorale de Cellou Dalein Diallo bloqué à Tokouno, en Haute Guinée par des miliciens du RPG AEC, appuyés par des forces paramilitaires.

 

De l’avis d’un commentateur, « Domani Doré nage à contre-courant. Seuls les morts ne savent pas qu’Alpha Condé a commis de très nombreux crimes de sang et des crimes économiques. Peut-être que lors de l’élection présidentielle d’octobre 2015, Alpha Condé a gagné. Mais il a perdu toutes les autres, à commencer par la présidentielle de 2010, en passant par les législatives de 2013, dont il a retardé la tenue pour s’assurer une victoire, les communales de février 2018 et surtout la présidentielle d’octobre 2020. Si le RPG AEC a le plus grand électorat, avait-il besoin d’empêcher Cellou Dalein Diallo de battre campagne en Haute-Guinée ? Incontestablement, l’UFDG est le plus grand parti de Guinée et sa coalition, l’ANAD la plus importante ».

Hamidou BAH

 Collaboration Khady THIAM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.