Guinafnews
Votre pub ici 728

Transition en Guinée: « les 36 mois sont inacceptables et non négociables pour la CEDEAO »

0
Le président en exercice de la CEDEAO assure que les 36 mois que la junte de Conakry propose sont inacceptables pour l’institution qu’il dirige. Umaru Cissoko Embalò qui était invité sur Radio France Internationale (RFI) a laissé entendre que si les autorités militaires guinéennes s’entêtent sur les 36 mois, des sanctions seront prises.

« Les 36 mois sont inacceptables pour la CEDEAO et non négociables. Si la junte maintient les 36 mois, il y aura absolument des sanctions. On ne peut pas l’accepter.  J’étais à Conakry, on a discuté et on a dit qu’on ne peut pas dépasser les 24 mois« .

Ces sanctions pourraient être prises à l’occasion du sommet de la Cedeao qui se tient ce mardi en marge de la 77èmrme assemblée générale des nations unies à New-York.

 

in legalactic 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies