Guinafnews
Votre pub ici 728

Selon l’Agent judiciaire, plusieurs milliards ont été détournés depuis que le CNRD est au pouvoir

0

En à peine un an de gestion du CNRD ce sont plusieurs centaines de millions de dollars que des ganets de l’État ont détournés. En conférence de presse ce matin, Maître Mohamed Sampil, l’Agent judiciaire de l’Etat, a informé que l’Etat poursuit 75 personnalités pour des faits présumés de détournement de fonds.

À cet effet, il a déclaré : “au total, 17 dossiers se trouvent à la CRIEF, 33 devant le tribunal de Kaloum, 6 devant le tribunal Dixinn et 6 devant le tribunal de Mafanco pour un montant total de 421 milliards 208 millions 483 mille 142 francs guinéens (…) les dossiers des comptes qui avaient été gelés et quand il a été ordonné de dégeler les comptes, dans ce lot de 75 dossiers, ont été portés devant les juridictions réunissant ce montant à titre de détournement présumés dans l’intervalle de temps entre l’arrivée du CNRD et la fin du mois d’octobre 2021”.
Il a précisé qu’après l’installation de la CRIEF « le chef de l’Etat a ordonné également que les rapports de l’inspection générale d’Etat et de l’inspection générale d’Etat et des finances nous soient transmis. Nous allons préparer tous ces dossiers constituer des avocats qui ont saisi la CRIEF. Le total de ces dossiers à date est de 95 (…) le montant total de tous les dossiers, les 75 et autres poursuivis par l’Etat à titre de détournements présumés de fonds publics d’enrichissement illicite et d’autres infractions, c’est 2 162 mille 168 milliards 136 millions 728 mille 944 francs guinéens”.

Me Sampil a aussi informé que « le montant saisi à date, ce n’est pas recouvré, est de 53 milliards 500 millions de francs guinéens. En dollars américains, 288 millions 980 mille. A date, sur ce montant que l’Etat poursuit pour détournement présumé, 24 millions 980 mille dollars sont saissi dans les différentes banques de la place. En euros, 212 millions 630 mille dont 7 millions 630 mille sont rendus indisponibles à date dans les différentes banques de la place« .

De l’avis d’un commentateur, « le CNRD n’est pas sur la bonne voie. Beaucoup de dossiers seraient vides… Ils font des annonces qui ne suivent pas, parce qu’ils n’ont pas les preuves. Cas de l’affaire des dignitaires de l’ancien régime, d’Air Guinée, etc. Ils veulent liquider certains hommes politiques. Mais c’est raté. C’est bien que l’agent judiciaire de l’Etat dise qu’ils ont procédé au recouvrement des fonds pour plusieurs entités étatiques avec un montant total de 50 milliards 229 millions 766 mille 639 francs guinéens dont le montant qui a été saisi l’ancien DAF de la Cour constitutionnelle. Mais à quoi ont servi cet argent ? Eux-mêmes du CNRD et du gouvernement ont refusé de faire la déclaration de leurs biens… Tous prenaient de l’argent chez Alpha Condé, chez Dr. Diané, chez Kassory, leurs salaires ne peuvent pas leur permettre d’avoir ces maisons. Doumbouya et son immeuble à Kipé, Foniké a demandé qu’il nous dise comment il a eu les moyens pour réaliser cet ouvrage ».

Mody Abdoulaye DIALLO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies