Guinafnews

Si Dr. Ousmane Kaba est bloqué, qu’en sera-t-il des autres ?

Il devait s’embarquer hier nuit sur le vol d’Air France. Selon kalenews.org (*) « il est monté à bord du vol Air France. Après des contrôles, il sera débarqué pour des raisons liées au manque d’ordre de mission signé par les autorités« .

 

Pour nombre d’observateurs politiques, « Dr. Ousmane Doré est un des dirigeants politiques guinéens à soutenir toutes les décisions du CNRD. On ne sait pas pour quelles raisons mais, toute décision prise par les nouvelles autorités sont bien accueillies par lui et certains autres comme Dr. Faya Millimono, dans une certaine mesure Bah Oury. Leurs formations politiques ont tendance à s’opposer à tout ce qui est soutenu par Cellou Dalein Diallo de l’UFDG, première force politique du pays« .

Mais quand Dr. Ousmane Doré écrit sur sa page Facebook que « le nouveau pouvoir exige une autorisation de sortie délivrée par le secrétaire général à la présidence pour tout détenteur d’un passeport diplomatique. Je ne connaissais pas cette nouvelle mesure qui n’avait pas été publiée. Je ne pouvais donc pas m’embarquer pour le vol Air France de ce soir. Il est ainsi réservé pour un prochain vol », un commentateur estime que « certaines choses sont en train d’être préparées pour bloquer les gens qui s’opposent. Ils veulent faire comme Alpha Condé, qui avait bloqué à Conakry Cellou et ses camarades de l’UFDG« .

Un acteur politique voudrait que « cette situation soit soulignée auprès de la Communauté internationale, la CEDEAO en premier. Il ne faudrait que les nouvelles autorités interdisent aux acteurs politiques de mener leurs activités en Guinée et ailleurs. Ce qui est arrivé à Dr. Ousmane Kaba, qui a failli l’être lors du voyage de Sidya Touré ne se reproduise plus. Maintenant, il faudrait que le CNRD nous dise s’il a une liste de personnes interdites de sortie du territoire, qui ne soit pas celle diffusée par la CRIEF. Cela devrait être aussi important que la liste des membres du CNRD« .

Le leader de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, va-t-il subir une telle mesure d’empêchement de voyager ? De nombreuses personnes le croient. « Mais, fait savoir un juriste, si les nouvelles autorités prenaient une telle décision, c’est sûr et certain que le gouvernement et le CNRD auront des justifications pour le faire. La communauté internationale veut une transition normale, inclusive et démocratique, faute de quoi, les sanctions vont être prises contre elles et leurs familles« .

 

Khady THIAM

 

(*) https://kalenews.org/urgent-en-route-pour-paris-ousmane-kaba-bloque-a-laeroport/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.