Guinafnews
Votre pub ici 728

Siège du RPG-AEC : Kiridi Bangoura fait des propositions au CNRD pour éviter les sanctions de la CEDEAO (*)

0

Resté dans l’ombre depuis le coup d’État du 5 septembre, l’ancien ministre d’Etat, ministre secrétaire général de la présidence sous Alpha Condé a réapparu ce samedi 11 juin, à l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire du RPG-AEC.

Au perchoir, Naby Youssouf Kiridi Bangoura qui s’adressait aux militants a d’abord fait le compte-rendu des rencontres que le parti a eues avec les autres membres des forces vives de la nation, dont la renaissance est vivement souhaitée.

Il a ensuite demandé aux autorités de la transition, d’écouter le cri de cœur des forces vives afin de donner à la CEDEAO le 3 juillet prochain, des points de consensus, pour éviter des sanctions de la part celle-ci.

« Dans la charte de la transition, les forces vives de la nation sont mentionnées, il y a des questions qui doivent être réglées entre les forces vives et le CNRD. Vous comprendrez que pour une transition apaisée et inclusive comme nous l’avons toujours souhaitée, il faudra bien mettre en place cette force vive de la nation (…). La CEDEAO a donné un rendez-vous à la Guinée pour le 3 juillet prochain. Il y a deux façons de préparer ce rendez-vous. Nous guinéens essayons de se parler et de trouver des accords, d’êtres d’accord sur nos désaccords ou nous attendons le dernier moment pour nous parler. Le RPG-AEC lance un appel, pour que tous au sein des forces vives de la nation, nous soyons animés d’un esprit de dialogue pour que la Guinée puisse le 3 juin, présenter un certains nombre de points de consensus de notre pays. Cela est important », a-t-il indiqué.
Kiridi Bangoura a par ailleurs laissé entendre que le RPG-AEC ne demande qu’à être écoutés pour faire des propositions, notamment dans le cadre de la rédaction de la nouvelle Constitution et les procédures judiciaires dont plusieurs de ses anciens collègues sont concernés.

« Tout ce que nous demandons, c’est de créer un cadre qui puisse permettre de rencontrer les autorités et formuler les doléances, poser les problèmes de notre parti, faire des propositions pour la Constitution, les procédures judicaires et pour la réconciliation. Un parti, c’est un représentant de la nation qui produit des propositions pour la nation. Ce que nous demandons aujourd’hui, c’est que les autorités de la transition puissent entendre notre appel et acceptent juste qu’on discuté des problèmes de la nation et prendre nos propositions qui sont dans l’intérêt de la nation. Le RPG est une chanson qui ne finira jamais », a-t-il ainsi lancé.

Kiridi Bangoura a enfin demandé aux militants d’adhérer à toute initiative qui restaure le dialogue et qui promeut l’atteinte des objectifs, notamment la libération des cadres dudit parti.

 

Mohamed Nana Bangoura

(*) In. https://mosaiqueguinee.com/siege-du-rpg-aec-kiridi-bangoura-fait-des-propositions-au-cnrd-pour-eviter-les-sanctions-de-la-cedeao/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies