Guinafnews
Votre pub ici 728

Cellou Dalein Diallo : « Je veux que la Guinée soit en paix… Il y a des gens qui n’aiment pas la Guinée »

0

Dans sa tournée de remobilisation de ses militants et sympathisants aux États-Unis, Cellou Dalein Diallo était cette fin de semaine à Philadelphie, où il a tenu un meeting devant ses militants. Il s’est de nouveau prononcé sur le dossier Air Guinée et la démolition de sa résidence de Dixinn.

Il a expliqué que s’il en a « beaucoup parlé, c’est parce qu’il y avait mon honneur. La maison, ça ne me dit rien, 2000 mètres carrés dans un quartier populaire. Ça ne m’a pas choqué. Ce qui m’a choqué c’est l’injustice, la négation du droit pour des gens qui avaient annoncé faire la justice leur boussole. Dans la maison, il n’y avait que deux chambres et un salon. Je ne suis pas un homme de matériel mais d’honneur (…) Je suis un leader politique, je n’ai pas peur de la justice. Je ne me bats pas pour moi, mais pour la Guinée« .
Indiquant que ce qui le heurte, « c’est l’intention de salir mon image, mon honneur, ma réputation. On parle de malversations, de corruption, blanchiment d’argent. Il y a des gens qui disent : ‘Je ne savais pas que Cellou était comme ça’. Parce qu’ils me respectaient, ils m’invitaient à toutes les conférences. Je ne peux même pas honorer à toutes les conférences où on m’invite. C’est pourquoi, ça m’a choqué« , il a souligné qu’il n’a « pas perdu la confiance sur la base des accusations gratuites. C’est pourquoi, j’ai été amené à en parler plusieurs fois (…). Je veux que la Guinée soit en paix. Qu’est-ce qu’on n’a pas fait pour que la Guinée soit en paix ?« .
Le leader de l’UFDG et de l’ANAD a estimé qu’il « y a des gens qui n’aiment pas la Guinée, qui utilisent le tribalisme pour procéder à des exclusions, à des stigmatisations pour viser un groupe particulier. Ces gens-là nous les combattrons. Parce que nous pensons que c’est Dieu qui a créé la Guinée telle qu’elle est. Personne n’a choisi d’être guinéen, on doit accepter cette volonté de Dieu en étant ouvert à tous ceux qui luttent contre ces fléaux qui minent le fonctionnement de notre société. Ce ne sont pas les honneurs attachés au pouvoir qui nous intéresse, ni les avantages« .

Nous voulons être partenaires du CNRD

Cellou Dalein Diallo a invité ses militants à ne « pas renoncer à ce stade. Le combat pour l’instauration de la démocratie et l’état de droit doit continuer. C’est pourquoi, nous avons demandé que les militants de l’UFDG sortent pour répondre au mot d’ordre du FNDC, de manifester pour exiger le dialogue, pour exiger le respect des lois et le respect des engagements pris. On est ouverts, ce que nous revendiquons, c’est le dialogue et le respect de nos droits, c’est tout. Nous, nous voulons être partenaires du CNRD, nous sommes l’une ou sinon la plus grande force politique du pays. Il faut qu’on nous traite avec un minimum de respect…« .
Selon un commentateur, « le CNRD et ses conseillers font face à des problèmes, malheureusement pour le pays et ses populations, ils ne comprennent pas que c’est avec les forces vives que les solutions seront trouvées. Colonel Doumbouya a oublié que le FNDC et Cellou Dalein Diallo ont appelé la communauté internationale à soutenir la transition. Le CNRD a oublié que ce sont les partisans des forces vives qui les ont accueillis et remercié le 5 septembre« .

Mamadou B. BAH

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies