Guinafnews
Votre pub ici 728

La Ticad 8 a démarré à Tunis : 82 projets sont présentés

0

La Tunisie abrite à partir d’aujourd’hui (samedi 27 aout 2022) les travaux de la Ticad 8, un événement économique nippo-africain d’une envergure mondiale. Plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement sont déjà arrivés depuis jeudi à Tunis pour participer notamment au Forum économique qui discutera de la relance de l’économie africaine et sa résilience dans la phase post-coronavirus.

Incontestablement, il s’agit, pour la Tunisie, d’une opportunité en or pour trouver des solutions et surtout des financements à de grands projets dans une perspective de partenariat public-privé.

En effet, au total, 82 projets seront présentés, lors de la Conférence internationale de Tokyo, sur le développement de l’Afrique. La valeur de ces 82 projets est estimée à 2.7 milliards de dinars, selon le président de la Chambre de commerce tuniso-japonaise, Hédi Abbés.

La Tunisie accueille, donc, cinq mille participants du Japon et du continent africain, entre Chefs d’Etat et hommes et femmes d’affaires, qui prendront part à cette conférence et ce Forum économique, mais aussi aux manifestations parallèles durant ces deux jours. Au programme de ce premier jour, l’ouverture des travaux du Forum économique en présence des chefs d’Etat et de gouvernement, avec notamment un discours du Président de la République, Kaïs Saïed.  

L’objectif de cette 8e édition est d’identifier les moyens de parvenir à la résilience, l’inclusion et l’abondance en Afrique dans un contexte de crise marqué par l’épidémie mondiale du nouveau coronavirus, le réchauffement climatique et la situation en Ukraine. Elle aspire à promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et les partenaires de développement, et à mobiliser un soutien pour les initiatives de l’Afrique en vue d’un développement autonome. Cette conférence est, aujourd’hui, organisée, conjointement, par le Japon, la Commission de l’Union africaine (CUA), les Nations unies, le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et la Banque mondiale (BM).

Plusieurs conventions de partenariat seront également signées entre la Tunisie et le Japon en marge de cet événement. Des conventions qui porteront surtout sur l’investissement, la technologie et les énergies.

La Tunisie déploie tous les efforts

Les autorités tunisiennes sont conscientes de l’importance d’une telle opportunité. La Cheffe du gouvernement, Najla Bouden, a souligné l’importance de ce Forum qui comporte plusieurs rencontres entre les acteurs économiques, dans le cadre d’un partenariat entre les différents partenaires économiques, financiers et dans le domaine des investissements publics et privés.

Bouden a mis l’accent sur l’importance des thèmes à débattre lors du Forum économique afro-japonais, notamment ceux relatifs à l’appui aux économies africaines en matière d’innovation technique et technologique, d’économie verte, et d’autres domaines qui jouent un rôle dans la réalisation du développement durable global.

Pour sa part, le Président de la République, Kaïs Saïed, a estimé nécessaire d’exploiter cette conférence en vue de faire entendre la position de la Tunisie, notamment au sujet du développement en Afrique.

Au-delà du programme officiel marqué notamment par le sommet économique qui réunira les Chefs d’Etat et de gouvernement, le comité d’organisation de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique a programmé 14 événements en marge de la conférence.

Ces manifestations auront lieu entre le 19 août et le 2 septembre 2022 et se dérouleront à la cité de la Culture, la cité des sciences, dans deux hôtels de la capitale et au siège de l’association Besma (à Gammarth/banlieue nord de Tunis). L’objectif est de débattre des questions de développement économique, d’environnement, santé et de transition énergétique entre le Japon et l’Afrique.

Deux conventions signées

Hier, avant le lancement des travaux de cette conférence, la Tunisie et le Japon ont signé deux accords de partenariat portant sur la coopération technique et les questions environnementales, a annoncé le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi.

Intervenant au cours d’un point de presse tenu à l’issue d’un entretien avec le ministre japonais des Affaires étrangères, Hayachi Yoshima, actuellement en visite (du 25 au 29 août 2022), en Tunisie à l’occasion de la 8e Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique (Ticad-8), Jerandi a fait savoir que les deux pays sont en train de discuter de deux autres accords de coopération dans les domaines de l’investissement et de la double imposition.

Rappelons que la Tunisie, deuxième pays africain à organiser cet événement après le Kenya, en 2016, avait obtenu l’accord d’accueillir la Ticad 8, à l’issue de la 33e session ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA) tenue les 9 et 10 février 2020, à Addis-Abeba en Ethiopie.

 

(*) In. https://lapresse.tn/138094/demarrage-aujourdhui-des-travaux-de-la-ticad-8-la-tunisie-capitale-de-lafrique/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies