Guinafnews
Votre pub ici 728

Lansana Kouyaté cherche à renaître politiquement et espérer jouer les premiers rôles (B. SOW)

0

La posture actuelle de Lansana Kouyaté qui, visiblement se satisfait des difficultés, de l’éloignement de ses collègues, anciens premiers ministres.
Comme si ceux-ci lui faisaient ombrage, il devient subitement volubile, actif, mobilisé politiquement. La seule question qui se pose, c’est de savoir le dessous de ce réveil subite et agité.

Cela d’autant plus que, tout au long des années de règne de Mr Alpha Condé, après avoir échoué, non sans avoir tenté d’avoir ce qu’il voulait auprès de ce dernier, il avait préféré se réfugier en France et se mirer dans le silence.

Ayant compris qu’avec Alpha, il n’avait aucune chance de prospérer, lui qui n’est intéressé qu’à jouer les premiers rôles dans le pays et non à se préoccuper de la situation globale de ses compatriotes dont il rêve pourtant, incarner les aspirations, était politiquement devenu l’ombre de lui-même.

Les guinéens n’oublieront pas, ne lui pardonneront jamais sa désertion, son abdication, sa capitulation et son éloignement quand ils étaient en lutte pour abréger le pouvoir anachronique d’Alpha Condé.

Si aujourd’hui, son rêve c’est de profiter du remue-ménage actuel, de la naïveté ou des calculs malsains de la junte au pouvoir, de l’incertitude du moment et/ou du «vide» laissé par ses collègues, pour renaître politiquement et espérer jouer les premiers rôles pendant et après la transition, c’est raté.

Les guinéens quoique désemparés par la situation actuelle et son corollaire d’incertitude, ne vont pas confier leur destin à un homme aussi fourbe, roublard et opportuniste.

Le moment venu, les guinéens dans les urnes, ne manqueront pas de remettre chaque prétendant à la magistrature suprême du pays, à la place qui est véritablement, la sienne.

Alpha a été en réalité, un mal pour un bien. Durant sa gouvernance en effet, les guinéens dont les hommes politiques se sont découverts et d’autres ont été découverts, des masques sont tombés.

Désormais, c’est si les guinéens continuent à manquer de réalisme et de pragmatisme; si non, ils savent ceux qui ne peuvent plus prétendre ou espérer les gouverner.

Sow Boubacar,

Switzerland

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies