Guinafnews

A l’UFDG, ce samedi est Journée placée sous le signe du deuil, du recueillement et de la prière en hommage aux jeunes martyrs de l’Axe.

Inutile de rappeler le rôle important que continue de jouer cette jeunesse dynamique et patriotique de l’axe pour l’instauration de la démocratie et le respect des libertés et des droits fondamentaux en Guinée.

La main nue, ils se sont battus et ils continuent de se battre contre la dictature, l’oppression et l’imposture. Et dans la défense de cette conviction, beaucoup ont été froidement assassinés et jusqu’à date, le gouvernement guinéen est incapable de rendre justice et permettre aux familles des victimes de faire leur deuil.

Or, les crimes de sang ne peuvent rester impunis. Il faut arrêter dans ce pays de réagir à l’impunité en fonction des relations qu’on a avec la victime. Que ces intellectuels sectaires à l’indignation sélective qui ne conçoivent la liberté de conscience que dans un sens reprennent leurs esprits pour admettre la réalité à défaut de se taire tout simplement.

En organisant donc cette cérémonie ce matin, les jeunes et les familles des victimes de l’axe nous invitent à ne pas oublier ces héros de la démocratie et de notre liberté. Ils interpellent l’opinion nationale et la communauté internationale sur les cas graves de violation des libertés et des droits humains en Guinée et sollicitent leur appui pour empêcher une confiscation du pouvoir et des libertés individuelles et collectives

En attendant le résultat de ce travail que nous allons continuer de faire, nous nous inclinons avec force et respect devant la mémoire de ces martyrs de la démocratie.

Par Souleymane ‘Souza’ KONATÉ

Conseiller Communication de Cellou Dalein Diallo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.