Guinafnews
Votre pub ici 728

Aliou Condé, vice-président de l’UFDG dit ses « vérités »: « Ce qu’il faut pour sortir de l’impasse… »

0

CONAKRY- C’est un secret de polichinelle. La transition guinéenne est plongée dans une impasse, provoquée en partie par un « dialogue de sourds » qui instauré ces derniers mois entre la junte au Pouvoir et une frange importante des la classe politique et de la société civile.

Comment sortir de cette impasse ? Interrogé par Africaguinee.com, Aliou Condé, Secrétaire Général du parti Union des Forces Démocratiques de Guinée -UFDG- a préconisé des pistes de solutions.

Extraits.

« Je suis persuadé qu’aucun Guinéen n’est satisfait de la situation actuelle de notre pays. Tous ceux qui nous aiment, nos amis à l’extérieur sont aussi tristes pour nous. Tout le monde se demande qu’est-ce qui nous arrive ? Alors qu’est-ce qu’il faut ? C’est tout simplement de se ressaisir et savoir que nous avons besoin de nous parler. Nous avons besoin de se consulter, se concerter et dialoguer pour qu’ensemble on analyse cette situation. Je ne pense pas que quelqu’un soit à l’aise avec tout ce qui arrive à notre pays : tous ces blessés, toutes ces morts, ces enfants arrêtés, ces prisons qui sont pleines… est-ce que ça vaut la peine alors qu’il y a d’autres solutions ? NON.
« Depuis toujours, c’est connu. Quand les hommes ne s’entendent pas, c’est la bagarre. Le mieux pour éviter le conflit, il faut qu’ils se mettent autour de la table pour discuter et ensemble décider de leur avenir. Un seul groupe -qu’il soit politique, des forces armées, syndicat- ne peut pas décider de l’avenir de toute la Guinée. Chacun a sa vision en fonction de ses besoins, de sa préoccupation ou de ses ambitions. Il faudrait donc se mettre ensemble pour dialoguer.

Mais tous les Guinéens ne peuvent pas aller en même temps au dialogue, on ne pourra pas s’entendre, on n’aura même pas cette salle pour accueillir tout le monde. Mais notre société est organisée, on a des entités qui sont reconnues, des entités dans lesquelles beaucoup de guinéens se reconnaissent. Il faut faire en sorte que ces entités se retrouvent, qu’elles s’asseyent et qu’on discute. Tant qu’on ne l’aura pas fait, on ne s’en sortira pas. L’utilisation de la force pour que les gens se taisent ne pourra jamais marcher. Nous sommes dans un monde interconnecté, tout se transmet de façon instantanée. Personne n’est dupe par rapport à ce qui se passe ».

A suivre…

Par Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 664 72 76 28

In. https://africaguinee.com/articles/2022/08/06/aliou-conde-dit-ses-verites-ce-qu-il-faut-pour-sortir-de-l-impasse

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies