Guinafnews

Cadre de concertation, marche du FNDC : Edouard Zotomou Kpogomou apporte des précisions… (*)

L’ANAD va-t-elle répondre à l’invitation du ministre Mory Condé? A en croire le leader de l’UDRP, la question n’a pas encore été évoquée au sein de la coalition. Toutefois, Edouard Zotomou Kpogomou soutien que ce n’est pas un cadre de concertation qu’ils ont demandé, mais un dialogue inclusif. L’acteur politique évoque aussi la marche du Fndc prévue, ce jeudi 23 juin 2022.

Afriquotidien.com: Le ministre de l’Administration du territoire invite les coalitions politiques à participer à la 3e session du cadre de concertation. Est-ce que l’Anad va répondre à cette invitation ?

Edouard Zotomou Kpogomou: L’ANAD ne s’est pas encore retrouvée autour de cette correspondance. Donc, je donne la position de ma formation politique. L’invitation parle de 3e session de cadre de concertation. Malgré les bonnes intentions que le Premier ministre est en train de montrer, pour moi, c’est de la même chose au pareil. Les acteurs ont changé. Il s’agissait du ministre de l’Administration du territoire qui devait parrainer cette rencontre, maintenant c’est le Premier ministre qui veut présider cette rencontre. Pour nous, c’est comme une ancienne marchandise qu’on veut revendre sous un nouvel emballage. Rien n’a changé. Nous avons demandé un cadre de dialogue inclusif alors qu’on nous parle de cadre de concertation. Il aurait été mieux que l’on prenne un acte administratif pour créer un cadre réel de dialogue, structuré selon les revendications présentées par l’ANAD et le G58. Cela montrerait la bonne foi. Nous sommes à près de 10 mois de transition qui n’a pas encore commencé en réalité.

Les autorités communales de Matoto, Matam, Dixinn et Kaloum ont répondu au Fndc invoquant l’interdiction des manifestations dans le pays par le CNRD. Qu’en dites-vous ?

Il faut relever une confusion. La loi n’a jamais dit de prendre une quelconque autorisation avec une mairie. C’est des documents d’informations qu’on leur envoie. Les partis politiques ne sont pas les initiateurs de cette marche, mais le Fndc est dans la même lecture que l’Anad et la plus part des partis membres du G58. Nous sommes dans cet alignement et nous avons même appelé nos militants et sympathisants à participer à la marche du Fndc. N’étant pas les initiateurs, nous attendons les dernières dispositions prises par le FNDC afin que nous prenions, à notre niveau, les dispositions qu’il faut pour y participer.

 

Abdoul Malick Diallo pour Afriquotidien.com

Tel: 00224 628 13 49 28

(*) In. https://afriquotidien.com/cadre-de-concertation-marche-du-fndc-edouard-zotomou-kpogomou-apporte-des-precisions/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.