Guinafnews
Votre pub ici 728

Cadre de dialogue : Très sage décision de l’ANAD

0

L’Alliance pour l’alternance démocratique (ANAD) présidée par Cellou Dalein Diallo était en réunion pour décider de l’opportunité ou non de rencontrer le Premier ministre Bernard Gomou pour une participation au Cadre de dialogue institué par Colonel Doumbouya, le président de la transition guinéenne.

Comme on le sait, cette coalition politique avait fermé la porte à toute rencontre avec les facilitatrices nommées par le PM Gomou. Celles-ci avaient fait le tour de différents états-majors politique pour échanger avec leurs dirigeants sur le sujet et préparer une rencontre avec le premier ministre.

Aujourd’hui, Diabaty Doré, un des vice-présidents de l’ANAD a annoncé la décision du groupe politique en déclarant : “comme vous le savez tous, la presse est en train de dire que l’ANAD a une position ou nous allons prendre une position. L’ANAD est dans une coalition qu’on appelle le quatuor. Très prochainement, le quatuor va se retrouver et l’ANAD sera autour de la table et c’est la décision du quatuor qui sera prise en compte”,

Mais un cadre de l’ANAD se demande « s’il faut rencontrer le Premier ministre pour lui dire ce qui est nécessaire pour aller à ce cadre de dialogue, comme l’implication de la Cedeao pour diriger les débats, comme l’a fait la coalition 2AD, ou tout simplement continuer de l’ignorer pour ne pas que les autorités guinéennes fassent croire que nous n’avons pas besoin de la médiation et que le dialogue inter-guinéen dirigé par le PM trouvera les solutions… je souhaite que nous fassions une déclaration lors de la rencontre du quatuor pour exposer nos conditions, entre autres l’arrêt des harcèlements judiciaire contre les acteurs sociopolitiques, la nécessité de la formation d’un gouvernement d’union nationale et de l’élargissement du CNT aux membres des forces vives du quatuor et de leurs alliés des forces sociales ».

Pour un analyste politique « ce jeu de cache cache dans lequel le CNRD, son gouvernement et son CNT sont en train de faire avec les forces vives va bientôt se terminer. Au sommet des chefs d’États de la Cedeao, des décisions majeures seront prises. Il faudrait simplement que la Cedeao agisse efficacement car, Colonel Doumbouya et ses camarades ne sont pas pressés pour rendre le pouvoir via des élections inclusives et transparentes. C’est comme s’ils se sont donné comme objectif de mettre fin à la carrière politique de Cellou Dalein, l’homme  qui se fait accueillir dans les milieux internationaux les plus importants »,

 

Khady THIAM (collaboration B. O. MAHMOUD

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies