Guinafnews
Votre pub ici 728

Cellou Dalein n’a pas été indemnisé dans l’affaire du massacre du 28 septembre 2009

0

Quand vous entendez que Cellou Dalein a été indemnisé dans l’affaire du massacre du 28 septembre 2009. Refusez la confusion, même si c’est un ministre qui l’entretient.

Et notez :

Qu’il s’agit de l’indemnisation des dégâts matériels importants causés aux domiciles de CDD, de Sydia Touré et de JMD ;

Que les domiciles des précités avaient été attaqués et mis à sac par des militaires en marge des crimes perpétrés au stade du 28 septembre ;

Que CDD était hospitalisé à la clinique Ambroise Paré au moment de l’attaque qui a complètement détruit sa maison et endommagé tous les biens qui s’y trouvaient, notamment des véhicules et des motos de militants et cadres qui les y avaient laissés le temps de se rendre au stade ;

Que l’absence de CDD à son domicile le jour de l’attaque lui a valu la vie sauve, par la grâce de Dieu ;

Que CDD n’avait pas déposé plainte dans le cadre de l’attaque de sa maison ;

Que l’initiative et la décision de l’indemnisation viennent du CNDD, et les versements sur les comptes bancaires des concernés avaient été effectués sans les consulter préalablement ;

Que CDD avait utilisé les deux milliards de francs guinéens pour rembourser les personnes dont les biens avaient été endommagés à son domicile (des motos notamment) et pour assister des victimes du stade via une association dédiée ;

Des suites de ses blessures, Cellou Dalein Diallo, via Dakar, a été hospitalisé en France.

Qu’il s’agit d’une décision unilatérale de l’autorité de transition d’alors portant indemnisation des dégâts au domicile des leaders précités ;

L’indemnisation intervenue ne rentre dès lors pas dans le cadre de l’enquête sur les massacres perpétrés au stade du 28 septembre ;

Il faut rappeler que comme beaucoup de manifestants, CDD avait été blessé au stade (4 cotes cassées) ;

Que des dizaines de manifestants avaient été tués et que des atrocités tels que des vio.ls avaient été perpétrées à l’encontre de nombreuses femmes ;

Dans l’intérêt de la justice et pour le respect de la dignité et la mémoire des victimes, l’institution judiciaire doit être sereine et à la hauteur des enjeux,

Pour rappel, en guise de culture générale, la chasse aux sorcières tient plus aux manœuvres de persécutions systématiques dans le chef des autorités qu’à l’existence probable des sorcières.

Maître Titi SIDIBÉ

 

NB. Lire aussi l’article précédent : https://guinafnews.org/m-charles-wright-verifiez-vos-informations-avant-de-faire-des-declarations-vous-avez-diffame-cellou-dalein-diallo/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies