Guinafnews

Cellou, récipiendaire du prestigieux African Freedom Price, le martyr célébré, le héros oublié ! (Par Marouane)

Alors que certains s’échinent dans le pays à lui tresser une couronne d’épines ou à maculer sa réputation qui est pourtant exemplaire, le mérite et le leadership de Cellou Dalein Diallo sont reconnus, loués et primés un peu partout à l’international. Sa stature d’homme d’Etat, son attachement aux principes démocratiques et sa prédisposition à cultiver la paix lui valent reconnaissance, considération, consécration et respect. Aussi, palmes et lauriers jalonnent-ils son parcours sous la forme de distinctions et autres prix prestigieux.

Le dernier en date ? Le glorieux Africa Freedom Price 2022 décerné par la Fondation Friedrich Nauman pour la liberté. Un prix qui a été solennellement remis au président de l’UFDG (Union des forces démocratiques de Guinée) lors d’une cérémonie  à l’occasion de l’Assemblée générale du Réseau libéral africain (RLA) qui a eu lieu du 6 au 9 octobre 2022.

Le choix porté sur cette icône de l’histoire contemporaine de la Guinée et figure politique africaine, de premier plan Que prédisait plus d’un cassandre, n’a évidemment rien de fortuit.

Le prix colle bien au bénéficiaire et sied parfaitement à sa stature d’homme de paix qui tourne le dos à l’arrogance, au mépris, à la violence, à la rancœur pour épouser un comportement fait d’humilité, de responsabilité, d’amour de son prochain dans la paix, le dialogue, le consensus…

Démocrate de culture et dans la pratique, républicain dans le  cœur et dans l’âme, Cellou Dalein Diallo tient à la paix comme à la prunelle des yeux et prêche la bonne parole pour rompre carrément avec la tradition de cynisme que perpétuent, hélas, certains hommes politiques assoiffés du pouvoir, prêts à brûler leur pays sur l’autel de leurs ambitions démesurées.

Selon la directrice régionale pour l’Afrique subsaharienne de la Fondation Friedrich Nauman, Mme Inge Herbert, sa structure s’est associée à ses lauréats et les a présentés « en célébrant leur travail de pionniers de la cause de la liberté en Afrique, à travers leur personnalité, leurs plateformes et leurs voix. L’Africa Freedom Prize de la FNF reconnaît, célèbre et soutient les personnes qui ont fait ou continuent de faire preuve de courage contre toute atteinte dirigée contre elles à titre individuel ou dans le contexte du pays et de la société au sens large. Le prix a gagné en importance et prestige au-delà de la cérémonie de remise des prix et a donné une nouvelle visibilité à la défense de la liberté. ».

Cette glorieuse distinction est le fruit des nombreux et immenses sacrifices consentis par le récipiendaire pour l’unité, la liberté et l’Etat de Droit en République de Guinée ainsi que la paix, la sécurité et la fraternité dans le monde.

Cellou Dalein Diallo, comme on le sait, est celui qui, en 2010, a sauvé in extremis sa Guinée natale d’une guerre civile, d’un bain de sang, du chaos que prédisait plus d’un cassandre. La sage et salutaire décision de renoncer à une victoire acquise dans les urnes, et qu’on lui a volée par la tricherie, aura été la preuve – une de plus – qu’il n’est pas homme à régner au milieu des flaques de sang, à gouverner du haut d’un monticule de cadavres. Malgré son confortable résultat du premier tour de la présidentielle, et ses fortes chances de gagner face à un leader placé loin derrière, Cellou Dalein a finalement préféré se faire voler son gain que mettre en péril la quiétude sociale et exposer le pays à un cataclysme.

Cette historique et courageuse décision lui a valu des hommages appuyés et gravés dans le marbre de la postérité de la part, entre autres, de Ban Ki-Moon, alors Secrétaire Général de l’ONU. Suivis d’un prix pour la paix : les Cauris d’or du Mouvement des Entreprises du Sénégal en 2011 et le 20 avril de la même année, il est aussi lauréat du Diplôme de Promoteur de la Culture Démocratique en Afrique avec l’Observatoire Panafricain de la Démocratie à Lomé, au Togo.

Malgré tous les déboires subis, l’homme est resté égal à lui-même, fidèle à ses convictions et plus que jamais engagé à promouvoir la paix et l’unité en République de Guinée.

Même ses pires adversaires reconnaissent en lui ces valeurs qui le distinguent nettement dans le marais politique guinéen.

C’est pour tout ce qui précède que cette énième distinction de prestige est largement méritée.

Faut-il le préciser, en tant que lauréat de l’Africa Freedom Price, Cellou Dalein Diallo pourra désigner une organisation en Guinée pour recevoir une subvention en vue de renforcer les droits de l’homme, ou favoriser l’autonomisation de groupements devant servir une cause liée aux idéaux et valeurs de liberté.

Pour finir, sans être devin, ni vouloir anticiper ou prédire l’avenir, prophète chez les autres, Cellou sera Président chez lui, comme l’y  prédispose son destin, comme le souhaite depuis qu’il s’est engagé en politique une majorité écrasante de Guinéens dont les voix dans les urnes ne demandent qu’à être prises en compte et enfin. Ouf !

 

Habib Marouane CAMARA

Editorialiste, levelateur224.com

In. https://lerevelateur224.com/2022/10/09/cellou-recipiendaire-du-prestigieux-african-freedom-price-le-martyr-celebre-le-heros-oublie-par-marouane/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.