Contre La sansure

« Charles (Wright) « est l’un des ministres qui a causé plus de tort au CNRD et notre transition… »

0

Son nom irrite. Ses agitations agacent. Son ignorance révolte. Charles Wright traîne derrière lui, une réputation exécrable. Il est celui par qui les malheurs ont commencé pour le CNRD. Maladroit et mal habile, Charles Wright, Procureur zélé, est celui qui est à l’origine de la brouille entre le FNDC et le CNRD. L’arrestation musclée des membres du FNDC, le 5 juin 2022 a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Conséquence, 3 jours de manifestations, pour la première fois depuis que le CNRD était au pouvoir.

La pression de la rue a fait perdre à l’Etat des plumes et plongé notre justice dans une impasse. Libérer avec effet immédiat ou garder les warriors du FNDC ?

C’est ce même Charles, aussi, qui a commandité l’arrestation de deux autres membres du FNDC à des heures indues, à leurs domiciles, le 29 juillet 2022 et les garder, 10 mois environ sans procès.

Conakry a perdu sa sérénité, la justice son équilibre, occasionnant ainsi, des morts et des blessés.

La contestation a, contre toute attente, poussé le ministre Charles Wright à ordonner leur libération, nuitamment, cela sans procès et en violation de toutes procédures judiciaires en la matière. Comme pour dire: que la justice, c’est Charles. Le droit, c’est encore lui, Charles, ad vitam æternam.

Toujours fidèle à son poste d’exécutant de sales besognes, Charles, le charmeur du Palais, pour encore engranger des points, dresse une liste de personnes qu’il contraint, par abus, à vivre au pays avec multiples restrictions.

C’est ce même Charles, courtisan de premier plan sans scrupules qui a donné le prénom de son enfant à la maman du président de la transition. C’est pathétique ! Pour le poste, Charles fait le tout pour le tout.

C’est ce même Charles qui a donné la voie à Mory Condé ( MATD) pour “dissoudre” le FNDC, le mouvement qui les a permis d’être ministres aujourd’hui.

Fonikè Manguè : « Charles Wright est le fruit d’un accident de parcours.. »

C’est ce même Charles qui a parrainé l’organisation des tournois de football à la maison centrale, chose qui a exacerbé la pagaille à la prison et qui a facilité l’évasion spectaculaire des détenus, le 4 novembre passé,

C’est ce même Charles, par peur de perdre son poste, a misé 500 millions pour celui qui montrera Colonel Pivi.

Ce Charles, non…je suis fatigué de citer tous ces dégâts et délires, c’est ce qui m’amène pour clôturer cette parenthèse que ce Charles est l’un des ministres qui a causé plus de tort au CNRD et notre transition que n’importe quel citoyen ou membre du gouvernement…

L’histoire retiendra, le peuple se remémorera longtemps que Charles Wright est le fruit d’un accident de parcours.

C’est très triste et dommage. Charles n’est ni plus, ni moins qu’un perturbateur de la transition.

Foniké Menguè

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.