Guinafnews
Votre pub ici 728

CNRD et transition : La cote de popularité de la junte dégringole (*)

0

«Transition en Guinée 2022 : Sondage d’opinions sur les attentes et priorités des populations guinéennes», est l’intitulé du tout dernier rapport de Stat View International, SVI, en collaboration avec OSIWA (Open Society Intiative for West Africa).

 

Dans ce rapport de sondage d’opinion sur les attentes et les priorités du populo, SVI révèle que le taux de popularité des autorités de la junte a baissé à 20%, au sujet  de ses performances dans l’amélioration des conditions de vie des Guinéens. Seuls 6% des acteurs en disent être satisfaits. Selon le donc, 88% des répondants considèrent que le coup d’Etat contre le Président Alpha Condé était nécessaire. Aussi 87% des sondés apprécient la création de la CRIEF (Cour de répression des infractions économiques et financières), 84% pour la récupération des biens et domaines de l’État et 83% sont d’accord pour la mise à la retraite des fonctionnaires. Un bémol : 43% des Guinéens se disent satisfaits de la manière dont le pays est actuellement géré sur le plan politique. Woïka ! Ci-dessous le résumé du rapport:

Pour mesurer l’évolution de l’opinion publique sur la conduite de la transition par le CNRD pour le retour à l’ordre constitutionnel, Stat View International a utilisé la méthode d’évaluation basée sur la théorie du changement à travers l’approche CAPI (Computer Assisted Personnal Interviewing). Les objectifs poursuivis recherchés sont, entre autres, d’informer l’opinion nationale et internationale sur les préoccupations et priorités des populations relatives à la transition, les points forts des actions entreprises, leur durabilité ainsi que les défis à relever. Sur la base des résultats des sondages d’opinions, il est prévu que l’Alliance Citoyenne pour la Transition (ACT) élabore des documents de plaidoyer destinés aux acteurs de la Transition et aux partenaires au développement.

Le CNRD ne donne pas de signaux pour indiquer sa disponibilité à vouloir dialoguer avec les forces vives.

La taille de l’échantillon est de 1200 répondants dans la population générale soit 1000 répondants dans les ménages et 200 Acteurs de la Transition avec une couverture nationale. Selon 88% des répondants, la prise du pouvoir par l’Armée le 05 Septembre 2021 était nécessaire. De toutes les actions entreprises par le CNRD depuis son avènement au pouvoir, trois sont particulièrement appréciées par les guinéens, soit plus de 80% des répondants quelle que soit la catégorie considérée.

Il s’agit de la création de la CRIEF (87%), la récupération des biens et domaines publics de l’État (84%) et la mise à la retraite des fonctionnaires de l’Administration Publique (83%). Toutefois, la justice doit servir de boussole dans la conduite de chacune de ces actions, selon ces répondants. Si les guinéens, dans leur grande majorité, sont satisfaits du CNRD dans sa gestion des libertés individuelles, la récupération des biens publics et la construction d’infrastructures routières, seulement 43% se disent satisfaits de la manière dont le pays est géré sur le plan politique. Pire, le taux de satisfaction baisse à 20% lorsqu’il s’agit d’apprécier la performance des autorités de la Transition dans le domaine de l’amélioration des conditions de vie des Guinéens. D’ailleurs, il n’y a que 6% des acteurs qui sont satisfaits de la performance des autorités actuelles en matière d’amélioration des conditions de vie des citoyens.

Pratiquement, la grande majorité des participants au sondage d’opinions, y compris les Acteurs, ont indiqué qu’il faut prévoir un âge minimum pour être candidat aux élections nationales (législatives et présidentielle). Cet âge minimum est de 45 ans pour la fonction de Président de la République et de 40 ans pour l’Assemblée Nationale.

Par contre, il y a une divergence d’opinions concernant la fixation de l’Age maximum pour être candidat aux élections nationales. Si la majorité des répondants au sein de la population générale ont déclaré que l’âge maximum devrait être de 75 ans pour la fonction présidentielle et de 70 ans pour les Députés à l’Assemblée Nationale, plus de la moitié des Acteurs sont contre toute fixation de limite maximale d’âge pour être candidat aux élections nationales.

Les candidatures indépendantes aux élections nationales ont été sollicitées par ¾ des répondants y compris parmi les Acteurs. Quant à la durée du mandat du Président de la République, elle devrait être de 5 ans et renouvelable une fois, selon les ¾ des répondants. Le nombre de partis politiques devrait être ramené à 5 au maximum selon trois quarts des Acteurs. Le Président de la Transition est perçu comme une personne qui a de l’autorité par 87% des guinéens et intègres par 73%.

Dans un sondage, les guinéens jugent le Président et le Premier ministre de la Transition.

Par contre, seulement un guinéen sur deux pense qu’il a une bonne connaissance du pays, qu’il tient parole ou qu’il est équitable dans ses nominations. Au lendemain de la prise du pouvoir par le CNRD, le taux de satisfaction des guinéens y compris les Acteurs (c’est-à-dire les forces vives) était de 86%. Ce taux est actuellement de 48% en moyenne et de seulement 35% chez les Acteurs.

Les conditions de vie seraient parmi les principales causes de la baisse de la côte de popularité du Président de la Transition car seulement 20% des citoyens dans les ménages et 6% des Acteurs sont satisfaits de la performance des autorités actuelles dans ce domaine. La situation personnelle de 57% des guinéens n’a pas changé depuis la prise du pouvoir par le CNRD. Il faut ajouter à cela le manque de dialogue avec la classe politique et le non-respect de l’équité et de la diversité dans les nominations aux postes de responsabilité dans l’administration publique.

S’agissant du Premier Ministre, plus de la moitié des répondants estiment qu’il est intègre (63%) et qu’il a une vision claire de sa mission (54%). Par contre, seulement le tiers des répondants trouvent qu’il tient parole ou qu’il est équitable dans ses nominations ou propositions de nominations. Deux guinéens sur 5 pensent qu’il a une bonne connaissance du pays.

Quant au Président du Conseil National de la Transition, plus de deux tiers des répondants pensent qu’il a une bonne connaissance du pays. Un répondant sur deux trouve qu’il a de l’autorité. Toutefois, seulement ¼ des répondants pensent qu’il tient promesse ou qu’il est transparent et sincère.

A la question de savoir ce qu’ils demanderaient en priorité au Président de la Transition s’ils avaient la possibilité de le rencontrer, selon les résultats, ils lui parleraient de l’emploi-jeunes, des élections et des conditions de vie des Guinéens. Quant aux acteurs, ils lui parleraient des élections et de l’équité dans les nominations.

La durée de la Transition ne devrait pas excéder trois ans à compter de la date de la prise du pouvoir par le CNRD selon les trois quarts des répondants.

 

(*) In. https://lelynx.net/2022/04/cnrd-et-transition-la-cote-de-popularite-de-la-junte-degringole/
N.B. Les images et légendes sont des choix de guinafnews.org
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies