Guinafnews
Votre pub ici 728

Gomou et ses facilitatrices visitent les forces vives proches du CNRD.

0

Le PM Bernard Gomou est satisfait de sa tournée auprès des forces vives. Seulement, cette tournée n’a concerné que les seuls partis politiques proches du CNRD, qui ne pèsent pas lourd sur les plans politique et social en Guinée. Tous lui ont suggéré de faire tout pour amener le quatuor ANAD (Cellou Dalein Diallo), CORED (Mamadou Sylla), FNDC-Politique (Sidya Touré) et RPG AEC (Alliés de l’ex président Alpha Condé) autour de la Table du Cadre du dialogue inclusif.

Cette tournée avait commencé au siège du BL de Faya Millimono et de la coalition CPR, où Bernard Gomou a fait comprendre que «les filles et fils de la Guinée vont se retrouver dans ce cadre de dialogue , échanger, se dire la vérité afin de pouvoir construire une meilleure Guinée. La Guinée a trouvé un accord avec la CEDEAO sur la durée du chronogramme qui est de 24 mois, qui va être très prochainement soumis à la conférence des chefs d’États et de gouvernements », en soulignant que « les problèmes guinéens doivent être résolus par les Guinéens. Si nous on s’entend dans un cadre de dialogue pour dire que c’est ce que nous voulons pour notre pays , évidemment tout le monde va acter, et le président est dans cette posture là. Donc, je vous demande d’être le porte-voix de nos facilitatrices auprès de vos collègues qui hésitent encore de venir autour de la table ».

Le porte-parole du jour de la CPR, Daniel Kolié, a notamment indiqué que «la CPR conditionne sa participation aux pourparlers politiques par : le traitement égalitaire de toutes les coalitions prenant part au cadre du dialogue, la séparation des questions politiques des questions judiciaires lors du cadre du dialogue ». Est-ce une réponse adressée au quatuor ANAD, CORED, RPG AEC et FNDC-Politique qui estime que le dialogue doit mettre en face le CNRD, le gouvernement et les forces vives qui sont en accord avec eux d’un côté et de l’autre eux du quatuor et leurs alliés ?

Lansana Kouyaté et des membres de sa coalition

Chez l’ancien PM Lansana Kouyaté, fondateur et président du PEDN et de la Convergence des centristes, leur hôte a informé que la visite du PM et de sa délégation « était pour collecter nos avis sur comment doit être mené le dialogue. Et, au nom de la convergence centriste pour l’espoir nous avons exprimé notre position sur les différentes questions. Notre position, c’est pour que la transition puisse bien se passer. On a demandé d’ailleurs, qu’il fasse des efforts pour que nos frères qui ne comprennent pas, qui ne veulent pas venir, ceux qu’on appelle le quatuor, puissent venir. Ils sont en train de faire cet effort. Nous souhaitons que cela aboutisse dans les jours à venir. On espère que cela va aboutir dans les jours qui viennent. Nous avons également parlé de la durée de la transition aussi ».

À la COPED de Dr. Ousmane Kaba, celui-ci a déclaré que « la Coalition pour le progrès et la démocratie (COPED) est ouverte au dialogue inter-guinéen qui vient d’être institué par le décret du Président de la transition (…) Cette plateforme d’échanges doit permettre au CNRD d’écouter, recueillir et prendre en compte les avis et recommandations des forces vives de la nation à la mise en œuvre de son plan d’actions pour une transition apaisée et réussie« . Il a souligné que « le dialogue soit franc, sincère, inclusif, transparent et crédible afin de restaurer la confiance si nécessaire entre les acteurs pour la bonne marche de la transition’’.

Pour Bernard Gomou, « le constat est que, les Guinéens veulent se parler et c’est avec satisfaction, partout où nous sommes passés, nous avons visité beaucoup de coalitions politiques, beaucoup d’organisations de la société civile ; et partout nous avons constaté que toutes ces organisations, toutes ces coalitions sont prêtes à se retrouver autour de la table de négociations, je veux parler du cadre inclusif. Pour nous, c’est une satisfaction, je profite de l’occasion pour remercier et féliciter les facilitatrices qui ont fait un travail remarquable. Partout où nous sommes passés, il y a eu un accueil chaleureux et une main tendue, on s’est serré les mains et tout le monde est prêt à rejoindre le cadre de dialogue inclusif, l’espoir est permis pour une Guinée prospère et tout le monde est engagé à aller de l’avant ».

Pour un commentateur, « on a comme l’impression que tout cela est fait contre Cellou Dalein Diallo, l’UFDG et l’ANAD, favoris des prochaines élections en Guinée. Regardez ces jours-ci, ils n’ont convoqué que des dirigeants de l’ANAD et de la CORED. On n’a pas vu ceux du FRND-Politique et du RPG AEC. Le gouvernement cherche à diviser le quatuor pour isoler Cellou Dalein Diallo. Celui-ci et ses alliés vont-ils comprendre qu’ils ont tout à gagner autour de cette table de dialogue et rien dans les manifestations ? Espérons-le car, en allant au dialogue, comme ils le faisaient du temps d’Alpha Condé, ils pourront obtenir de meilleurs gains qu’en étant dehors ».

Khady THIAM (collaboration B. O. MAHMOUD)

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies