Guinée : un gouvernement de transition entre manque de pédagogie politique et démagogie populiste

0

Les concepteurs politiques du gouvernement de transition de Mamady Doumbouya après bientôt un an à la tête du pays sont toujours à la quête d’un assentiment populaire forgé autour du populisme,de la démagogie et de l’amateurisme.

Sauf que les faits sont têtus et refusent tel un destin scellé par le diable de jouer en faveur du libérateur du 05 septembre 2021 le colonel Mamady Doumbouya devenu la nouvelle figure de la mafia françafrique et ses subalternes adeptes de la zerocratie et du pouvoir des pires.

Les zélateurs  autour du monarque putschiste qui se croient très rusés sont les plus lamentables. Car ils pensent qu’avec la maîtrise des bas-fonds marécageux des eaux troubles guinéennes, ils finiront par convaincre les guinéens que la gestion du pays serait implacable.

Et ils sont aujourd’hui tellement fiers d’appartenir à ce clan de manipulateurs, tueurs zélés qu’ils ne se gênent pas de donner des satisfécits aux bourreaux d’avant le 05 septembre et  ne se rendent même plus compte que cette fierté d’appartenance  bascule déjà dans un narcissisme collectif source d’une susceptibilité maladive et rarement justifiée.

De toute évidence, ils n’ont plus à perdre et tout comme rien à gagner. Ils ont aussi les mains souillées du sang des guinéens.

Mais ils sont d’ailleurs pires, puisqu’ils veulent aussi être le pion des puissances néocoloniales mafieuses en Afrique et en Guinée.

Alors sacrés démagogues souffrant d’une insincérité pesante, qui jouent un faux-semblant dans la lutte contre la corruption et le blanchiment d’argent.

Mais qui gardent un silence religieux sur la déclaration de leurs biens immobiliers et autres, pourtant consubstantiels à la lutte contre la corruption organisée.

Les guinéens qui ne veulent pas se retrouver au sommet de l’État à travers un saut pour éviter de se casser le coup à la descente ont compris le jeu et sont loin d’être dupes

Sur ce votre démagogie boueuse  ne nous impressionnent point.

Car vos choix politiques vont depuis à l’encontre des attentes populaires tout court et heurtent surtout la volonté du peuple.

Alors dans un tel contexte, vouloir faire appel à la démagogie populiste avec des différentes manœuvres en communication politique, autrement dit des rhétoriques susceptibles d’assurer l’acceptabilité de vos projets ne nous fera jamais changer d’avis.

Et quelques soient les manœuvres utilisées, vous allez toujours faire figure de nullité puisque vous manquez de pédagogie politique et de compétence pour accomplir même vos œuvres maléfiques et heureusement d’ailleurs.

Donc l’an un de votre prise du pouvoir forgé autour de la promotion de l’idiotie et de la médiocrité restera pour bon nombre d’entre nous un non événement.

Aïssatou Chérif Baldé

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.