Guinafnews

La France dénonce le recours excessif à la force et à l’utilisation alléguée d’armes létales pour le maintien de l’ordre lors des manifestations organisées par l’opposition en Guinée.

Dans une déclaration sur le site de l’Assemblée nationale, le gouvernement français invite la junte à engager un dialogue avec les acteurs politiques et les représentants de la société civile afin de permettre une transition apaisée.

Répondant à une question écrite, Mme Catherine Colonna, ministre des Affaires de l’Europe et des Affaires étrangères français a exprimé sa préoccupation sur l’arrestation de personnalités politiques et de la société civile et déplore le recours jugé excessif à la force et à l’utilisation alléguée d’armes létales pour le maintien de l’ordre lors des manifestations organisées par l’opposition.

Lisez

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.