Guinafnews

L’ANAD condamne énergiquement une décision inhumaine et discriminatoire à motivation politique

Suite à la décision prise par les autorités de la transition d’annuler l’autorisation de sortie du territoire accordée au Vice-président de l’UFDG, Fodé Oussou Fofana, l’Alliance nationale pour l’alternance démocratique (ANAD), coalition politique dirigée par Cellou Dalein Diallo, vient de publier un communiqué pour condamner énergiquement une décision inhumaine et discriminatoire à motivation politique.

Pour un commentateur, « il est temps que les facilitatrices, si elles le sont réellement, invitent les autorités à mettre fin à cette chasse aux cadres et militants des forces vives guinéennes ; qu’elles fassent juger ou libérer temporairement les détenus du RPG AEC et du FNDC. D’ailleurs, pourquoi le G5-Guinée ne devrait pas s’occuper plus concrètement de ce dossier. Nous avons vu l’autre jour l’ambassadeur américain échanger avec le Ministre de la Justice Charles Wright… En tout cas, pour une médiation de cette crise guinéenne, ces puissances ont les moyens de faire comprendre aux autorités qu’elles doivent changer leur attitude ».

Ci-dessous déclaration :

 

L’Ambassadeur américain lors d’une récente audience que lui a accordée le Ministre Charles Wright.

 

Comme c’est dans des pays du G5-Guinée (notamment en France) que les acteurs des forces vives ont des rendez-vous médicaux, ils devraient prendre toutes les assurances et garanties pour leur retour à la fin de leurs soins. Et indiquer aux autorités de la transition que le deux poids deux mesures ne devrait pas s’appliquer.

Khady THIAM 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.