Guinafnews

Mali: le président de la transition gracie les 49 soldats ivoiriens arrêtés en juillet

Le chef de la junte malienne, le colonel Assimi Goïta, a accordé ce vendredi 6 janvier la grâce présidentielle aux 49 soldats ivoiriens arrêtés en juillet et condamnés ensuite par la justice malienne, selon un décret.

L’annonce est tombée dans la soirée ce vendredi, via le communiqué n°43 de la transition malienne, lu sur les ondes de la télévision nationale. Dans un décret, le colonel Assimi Goïta accorde sa grâce avec remise totale de peine aux 49 soldats ivoiriens qui avaient été condamnés la semaine dernière à de très lourdes peines.

Dans ce communiqué, le gouvernement dit son « attachement […] à la préservation des relations fraternelles et séculaires » avec les pays de la région en particulier avec la Côte d’Ivoire. Comme le dit ensuite le texte, la dynamique a été créée le 22 décembre dernier par la visite à Bamako d’une délégation importante de Côte d’Ivoire et la signature d’un mémorandum. Le gouvernement malien félicite à ce sujet le président togolais Faure Gnassingbé pour son implication dans la médiation. Ce dernier s’était rendu avant-hier à Bamako pour un tête-à-tête avec Assimi Goïta.

Sur les 49 condamnés de la semaine dernière, trois ont été libérés en octobre. Il en reste donc 46 qui doivent apprendre la nouvelle ce soir avec beaucoup de soulagement dans leurs prisons de Bamako. On ne connait pas encore les modalités précises de leur libération qui devrait découler de cette grâce  présidentielle.

Par RFI

In. https://www.rfi.fr/fr/afrique/20230106-mali-le-president-de-la-transition-gracie-les-49-soldats-ivoiriens

Image de la UNE : Assimi Goïta, le 22 août 2020. AP

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.