Guinafnews
Votre pub ici 728

Ousmane Gaoual « nous a volés… »

0

Ministre porte-parole du gouvernement était invité dans l’émission les GG d’Espace Fm, hier lundi 21 novembre 2022. À sa sortie, un de ses frère l’ affronté, en l’accusant d’avoir « volé » des parcelles appartenant à toute sa famille.

« Il nous a volés des terrains à Dabondy là où il a construit. A Enta Fassa, il a volé trois parcelles à côté du marché. A Gaoual, les parcelles de notre maman, il a volé tout. On est huit enfants tous de même père, même mère. Il a tout volé, il a tout quidnappé. Quand j’ai menacé de venir porter plainte, il m’a appelé à partir de Paris quand il était là-bas, il m’a menacé, il m’a dit qu’il va mettre de la drogue dans mes affaires pour que je sois arrêté à l’aéroport de Conakry. Si, lui, il fait ça à son frère de même père, même mère qu’est-ce qu’il ne ferait pas aux Guinéens ? Est-ce que, lui, mérite d’être ministre de la République ? Est-ce qu’il peut être équitable par rapport à tous les autres Guinéens ? Non. C’est un faux type. Il est disqualifié il doit être démis de ses fonctions. Il ne mérite pas d’être ministre ».

Pour un militant de l’UFDG, « Ousmane Gaoual est vraiment spécial. Il crache sur l’UFDG pour plaire au Colonel Doumbouya et ses camarades. Maintenant c’est à sa propre famille qu’il fait mal. Tout le monde a vu sur les réseaux sociaux les déclarations de son frère. Il a vu les policiers l’embarquer sans réagir. Ce sont des gens comme lui qui sont responsables du pourrissement de la situation sociopolitique actuelle en Guinée. Lui fait tout contre Cellou Dalein, l’UFDG et l’ANAD. Un homme normal n’aurait pas laissé les forces paramilitaires embarquer quelqu’un, qui plus est son frère, même père, même mère comme ça. Les gens du CNRD et du gouvernement doivent comprendre qui que cet homme ne recule devant rien pour ses intérêts ».

De l’avis de certains commentateurs, « cette sortie du frère d’Ousmane Gaoual va lui faire mal. Déjà ses coups bas contre Cellou Dalein et l’UFDG ont miné sa carrière politique. Maintenant avec cette affaire de détournements de biens familiaux, sa crédibilité devient nulle… Après la transition, si les élections sont régulières, il ne sera nulle part politiquement et fort possible qu’ils soit, comme d’autre, inquiété par la CRIEF« ,

Khady THIAM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies