Guinafnews

Toumba tire sur Dadis, puis élimine Makambo et ironise : ‘’Quand on a laissé le général Baldé, il a nagé jusqu’à Boulbinet’’

Hier lundi 24 octobre, au cours de son interrogatoire dans le cadre du procès du massacre du 28 septembre, Aboubacar Diakité alias Toumba est revenu sur son accrochage avec Dadis Camara et Joseph Makambo au camp Koundara. Il dit avoir lutté pour avoir la vie sauve.

‘’Tout ce que je fais, si ce n’est pas par rapport au Coran, je ne fais pas. Tout ce que je fais, je réfléchis par rapport au Coran. Si c’est en rapport avec le Coran, je fais. Dieu dit qu’il aime celui qui est atteint par l’injustice et réagit. Il a dit aussi que celui dit qu’il laisse pour moi à Dieu, son salaire est plus grand. C’était une attaque injustifié et il fallait une réponse proportionnelle à l’attaque’’, indique l’ancien aide de camp du capitaine Moussa Dadis Camara.

Le 3 décembre 2009, se souvient Toumba  Diakité, ‘’il n’y avait aucune intention. Je ne m’attendais à rien si ce n’était pas la mauvaise foi du président Dadis. Vu d’où nous venons, il n’avait pas besoin de se lever et venir au camp. Les autres n’avaient pas besoin de m’encercler et d’engager leurs armes. Makambo n’avait pas besoin d’aller prendre un RPG contre moi. Souvent, c’est le terrain qui commande. J’étais le seul capitaine de mon âme là-bas. Sinon, le plan était déjà mis en place depuis pour m’exécuter et dire : ‘On est venus l’arrêter pour l’affaire du 28 septembre. Maintenant, il est mort sans témoin. C’est fini’’. Moi aussi, j’ai pris mes responsabilités. J’ai bataillé avec Makambo, je l’ai maitrisé. J’ai tiré sur Dadis parce que c’est lui la tête du serpent, le responsable. Le féticheur lui avait dit. Les autres aussi ont tiré, c’est Dieu seul qui sait’’.

‘’Makambo marche à la présidence en slip avec des cauris. Il marche nu la nuit avec sa hache. Il intimidait tout le monde bien avant. Je me suis précipité devant pour prendre l’arme. Il a résisté, on a bataillé, les autres étaient en train d’ouvrir le feu. Mais il y a un secret, c’est Dieu qui connait, c’est lui qui a fait descendre le fer’’, assure le commandant Diakité. Finalement, dit-il, ‘’je l’ai maitrisé et je l’ai exécuté. Les balles venaient de partout. ils ont fui par la mer’’.

‘’Le général Baldé a eu la chance, je ne l’ai pas pris. Parce qu’il était caché. Pour dire qu’ils sont mauvais. Là où il était caché, celui qui l’a trouvé, il n’y a pas ce qu’il n’a pas dit là-bas. Il s’agrippait aux pieds de ce dernier en lui disant : ‘Ne m’amène pas’. Quand on l’a laissé, il a nagé jusqu’à Boulbinet. Après, il est parti directement arrêter la famille de ce dernier. C’est une attaque injustifiée et une réponse proportionnelle’’, persiste et signe Aboubacar Diakité.

Salimatou BALDE, VisionGuinee.Info

In. https://www.visionguinee.info/toumba-tire-sur-dadis-puis-elimine-makambo-et-ironise-quand-on-a-laisse-le-general-balde-il-a-nage-jusqua-boulbinet/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.