Guinafnews
Votre pub ici 728

Le coordinateur des communications du CNT avait déjà démissionné. Dansa Kourouma est-il si désadréable ?

0

Au moment où certains de ses proches justifiaient la démission de son Directeur de cabinet pour, ont-ils dit, une mauvaise gestion « de l’organisation des festivités des 100 jours du CNT, il a manœuvré à surfacturer les dépenses« , on vient d’apprendre que trois semaines auparavant, Moussa Daraba, le Coordinateur de la Cellule de Communication et de digitalisation du CNT, avait écrit au Président de l’institution pour solliciter « de votre part, une mise en disponibilité pour convenances personnelles« .

Cet autre proche collaborateur de Dr. Dansa Kourouma, Président du CNT, avait indiqué qu’étant « en fin de cycle de formation en Master de communication politique et publique, cette disponibilité me permettra de réaliser mon projet de mémoire de fin d’études et franchir ce cap important dans ma vie« . Il avait précisé qu’il « souhaite ne plus occuper les fonctions de Coordinateur de la Cellule de Communication et de digitalisation« .

Moussa Daraba

« Vous êtes devenu désagréable »

Hier, lorsqu’il a écrit à Dr. Dansa Kourouma, Mohamed Kouyaté, son désormais ex Directeur de Cabinet a notamment indiqué: « Aujourd’hui, à contrario des deux premiers mois pendant lesquels je me suis senti utile à mon pays et à mon ami que vous êtes, je n’ai plus eu droit à la parole sans remontrance. Je n’ai pas compris comment une personne pouvait changer de la sorte. Vous êtes devenu désagréable et agressif à mon égard, n’hésitant point de m’engueuler violemment et très souvent d’ailleurs en présence de n’importe quelle personne…« .

Pour nombre de commentateurs, dont un de l’UFDG, il y a « matière à vérifier dans cette gestion. Certains disent que Dansa Kourouma dispose d’un budget de souveraineté qu’il pourrait dépenser à sa guise. Lui Dansa n’est pas légitime comme son prédécesseur, Amadou Damaro Camara, l’était. Ce dernier a mal géré ces fonds de souveraineté et, de ce qu’on croit, en partie, il serait en prison pour cette raison. Dansa Kourouma serait aujourd’hui riche de plusieurs milliards de nos francs, qu’il n’a pas hérités ni gagné au CNOSC … Le CNRD devrait faire enquêter dans cette affaire. C’est plus important que le dossier d’Air Guinée. Les Caisses de l’état sont vides et les maigres ressources ne devraient pas être dilapidées comme ça, même si ce sont des fonds de souveraineté« .

 

Mamadou Alpha BAH

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies