Guinafnews

Cellou Dalein Diallo quitte les USA pour la Bulgarie

Hier, à Atlanta (Géorgie), Cellou Dalein Diallo a bouclé la tournée américaine de la délégation qu’il dirigeait. C’était devant un auditoire compact.

Après son séjour américain, le leader de l’UFDG s’en va dans la capitale bulgare, Sofia, où se tient le 75e anniversaire de l’internationale libérale dont il est un des vice-présidents exécutif.

Aux militants et sympathisants de l’UFDG et de l’ANAD, Cellou Dalein Diallo a rappelé que « la devise de l’UFDG c’est unir et servir la Guinée parce que l’unité nationale a été malmenée en Guinée. La division a été utilisée par quelqu’un (Alpha Condé, ndlr) comme instrument de conservation du pouvoir, nous avons besoin de nous rassembler, promouvoir la tolérance, la confiance, la fraternité, personne d’entre nous n’a choisi d’être guinéen, c’est la volonté de Dieu« .

Soulignant que « nous sommes à 80% croyants en Guinée, nous devons accepter cette volonté », le leader de l’UFDG et de l’ANAD. a rappelé à son auditoire que « la frontière de notre pays a été tracée à l’absence de nos ancêtres. Dans ce périmètre de 246 mille et quelques km2 on a beaucoup d’eau, de bauxite, d’or, de diamants, de terre riche. En 1957, nous étions les premiers exportateurs de bananes (..) la providence a voulu que ce pays soit riche ».

A cet effet, il a déclaré que « nous avons le devoir, l’obligation d’accepter d’être guinéen d’abord. Après, on pourra être peul, malinkés, soussous etc. … l’UFDG a la mission de rassembler autour des valeurs essentielles. Il ne faut jamais juger quelqu’un en fonction de son ethnie, sa race. Chacun doit être jugé en fonction de son comportement de ses actes. Rien n’est plus injuste que de juger un homme par son ethnie, son nom, sa religion. Demain, chacun sera jugé non pas par rapport à son ethnie, c’est par rapport à ses actes, son comportement. L’égalité des chances doivent être assurée ».

Alors que nombre de ses adversaires souhaitent le voir disqualifié de la prochaine course présidentielle, dont il est l’ultra favori, Cellou Dalein Diallo retrouve de plus en plus ses militants, davantage motivés depuis qu’il est combattu avec beaucoup d’acharnement par les nouvelles autorités du pays, Colonel Mamadi Doumbouya et son CNRD. Une question qui sera sans doute abordée lors des échanges qui se tiendront dans le cadre du dialogue permanent, qui sera une occasion pour mettre fin « à la chasse aux sorcières« .

 

Khady THIAM

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.