Guinafnews
Votre pub ici 728

Les ‘Métis’ de Guinée lancent un appel aux autorités et aux forces vives

0

S’ils ne sont pas les plus nombreux en Guinée, ils pourraient au moins être l’une des trois principales compositions ‘ethnique’ du pays. Ce sont ces millions de guinéens et guinéennes issus des mariages interethniques. Le phénomène a commencé depuis plus d’un siècle. Et de nos jours, il est rare de voir une famille qui n’a pas une branche peule, soussou, malinké, guerzé, toma, etc. Combien sont-ils ces Barry, Sow, Diallo de la Haute-Guinée qui n’ont de peul que le nom et tout de la culture malinké ?.

Face à la situation qui prévaut actuellement dans le pays, notamment à Conakry, leur organisation, le club des métis pour la prévention des conflits et le maintien de la paix, lance un appel aux autorités gouvernementales et à la classe politique et aux mouvements sociaux.

Lisez

COMMUNIQUÉ

 

Le 05 Septembre 2021, la presque totalité des guinéens a accueilli la prise du pouvoir par le CNRD comme une libération, une rupture d’avec bien de maux qui avaient finis par s’enracinés dans notre société commune.

La réconciliation entre les fils et filles du pays, la consolidation de la paix, la mutualisation des efforts et des intelligences pour refonder le pays étaient sur toutes les lèvres. Bref, on vivait un engagement collectif vers une catharsis générale.
Malheureusement, le Club des métis pour la prévention des conflits et le maintien de la paix constate avec regret, la radicalisation des entités opposées à la conduite actuelle de la transition en Guinée. Et le 28 et 29 juillet 2022 dernier ont été des journées de vives tensions, suite à l’appel à marcher du FNDC, ayant occasionné violences, d’importants dégâts matériels et pertes en vie humaine.

Cependant, nous invitons :

Mamadou Oury Diallo, Président du Club des Métis de Guinée.

– les parties prenantes, ainsi que le peuple de Guinée, à une acceptation mutuelle et au vivre ensemble.

– Toutes les forces sociopolitiques opposées aux autorités de la transition à privilégier à nouveau les voies pacifiques dans leurs différentes revendications.

– Les autorités de la transition à se mettre au-dessus de la mêlée, et créer les conditions d’un climat de paix et de quiétude sociale.

– Le Président de la transition à jouer le rôle de père de la nation, en impulsant une dynamique de dialogue globale, structurée, et inclusive, pouvant mener assurément le pays vers un retour paisible à l’ordre constitutionnel.

Car Cette situation sociopolitique étant très sensible, elle nécessite une attention particulière et un traitement assez responsable en vue d’une sortie de crise.

Enfin, le club des métis pour la prévention des conflits et le maintien de la paix, volontariste à s’impliquer dans l’effort de dénouement de la crise, souhaite rencontrer les différentes parties pour prêcher la bonne parole notamment le Président de la transition, le Premier Ministre par intérim, et les forces sociopolitiques impliquées dans la crise actuelle.

 

Vive la paix,
Vive le dialogue
Vive la démocratie !

Vive la Guinée Paisible !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies